hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis   Iles et Lagons, Vie du Pacifique ///
  •  sommaire par thème
    • Océanie - continent, possessions (terres et mers), origine des peuples
    • Iles et lagons - découverte des pays, paysages, urbanisation.. :  Nouvelle Calédonie et    Polynésie (partie)
    • Vie locale - les peuples, culture, fêtes - faits divers, témoignage - tribus..
      - dossier "évènements" (Nv.Calédonie, connaître le contexte)
    • Vie pratique - renseignements, risques et dangers
      - faits divers, économie, gouvernement, politique - des mots (vocabulaire, compléments..)
    • Le lagon - formation, espace marin, passes, dangers..
      - vie du lagon (coraux, poissons et autres..)
    • Surprenante vie océanique - d'extraordinaires aptitudes, sinon étranges.
  •  sommaire global>
email         mise à jour/rubriques du site

Cette page,   Vie du lagon 2
English

Pas tropicales !   ces anémones sont de Bretagne. Apprenez à les reconnaître. Comme les coraux, leurs tentacules contiennent des algues microscopiques qui ont besoin de lumière.
Nul besoin de mer tropicale, de méditerranée, de plongée. Ouvrez les yeux !  Sur nos côtes de l'Atlantique, on peut en voir dans des flaques d'eau qui subsistent à marée basse sur les rochers devenus accessibles. Filaments noirs ou verts, avec du rose à l'extrémité. Filaments d'une d'une dizaine de cm.  Une autre photo en Bretagne. Modeste, mais gratifiant. hibis

En voici une refermée.  clic ! pour la voir commencer à déployer ses tentacules. hibis

clic ! (suite). On voit alors des filaments verts au centre et des points mauves sur le bord. Le pied ventouse est à la partie supérieure. On distingue son élargissement.
Celle-ci est un peu plus grosse que la photo ; la patelle à gauche (chapeau chinois), donne la taille. Elles sont petites par rapport à celles de mers plus chaudes.

Lorsqu'elles sont hors d'eau, ou quand il n'y a pas de soleil ou quand elles le jugent nécessaire ! On  ne voit plus qu'un tout petit point au centre, et on se demande ce que peut être cette boule caoutchouteuse.



Un poisson qui trompe son monde avec un faux gros oeil vers la queue.

Poissons oiseau (labre)

 
 



Demoiselle

 


labre. Les labres nettoient d'autres poissons, qui se présentent comme à une de station service !

Baliste miroir

 &

Gorgone


Poisson épervier, pas facile à découvrir, d'autant qu'il ne bouge pratiquement pas.

Mais ce n'est rien à côté du "poisson pierre", encore plus discret.


Nautile. Cette espèce était là il ya 500 millions d'années, mais on vient seulement d'observer comment il se reproduit. Comme ses cousins la pieuvre et la méduse, ce céphalopode possède des tentacules et des yeux. Il se meut à réaction
En savoir plus (profondeur, rayures, lune..)

La prolifération de l'acanthaster aurait une explication. Voir ""acanthaster" et canne à sucre".
 

 


C'est une étoile de mer, l'acanthaster, qui dévore les coraux et leur cause de gros dommages.

Raies ou tortues, c'est toujours une rencontre merveilleuse...
La raie du lagon est la raie Pastenague, qui possède une sorte de lame au bout de sa queue (fouet).

raie pastenague et son fouet. Redoutable dans sa lutte avec d'autres espèces, il n'y a pas grand chose à craindre d'elle car elle fuit si on la touche, lorsqu'elle est à demi recouverte sur un fond de sable (je l'ai moi-même constaté).

Bar, mérou, lochee. et même merloche (voir page 3). Particularités : aspire ses proies, naît femelle et devient mâle en vieillissant.
Peut atteindre 80 kgs et plus (page suivante : merloche).

1 - La ligne latérale. Les artistiques mouvances d'un banc de poissons nous sidèrent : comment les poissons en banc peuvent-ils tous changer brusquement de direction, se déformer avec cette plasticité qui lui fait dessiner des volumes complexes et mouvants du plus bel effet, réglés comme un ballet ? ce serait en observant le reflet des autres, en particulier sur cette "bande latérale" que possèdent bien des poissons.
Cette ligne latérale serait un multi détecteur ; on croit en effet qu'elle leur permettrait de détecter bien d'autres évènements (variations électriques ou électromagnétiques, vibrations etc. ).
2 - Les poissons voient les couleurs par dichromie (base de deux couleurs), contrairement aux humains qui voient en trichromie (trois types de cônes tapissent l'oeil, comme pour le tube de télé) ; mais il faut savoir qu'à 10 mètres de fond, tout est déjà bleu (pour nous). Et pour eux ?
3 - Les animaux marins se déplacent en rampant, marchant sur leurs nageoires, nageant normalement ou collés à d'autres. Parfois par réaction voir aussi "surprenante vie océanique"" (vaut le clic) et ""la vie du lagon 3" ci-après.



A Nouméa, dans un emplacement prestigieux pour les chanceux qui sont sur place, l'aquarium des lagons + (2007)  traite l'ensemble de l'hydro-écosystème du caillou. L'histoire de l'eau part des montagnes et des rivières pour arriver à la côte, ses mangroves, les récifs puis au lagon et au récif barrière.
Un programme très original par son approche initiatique globale du pays http://www.aquarium.nc

Promenade Roger Laroque.

Les malchanceux qui sont derrière leur écran n'ont pas été oubliés : la présentation de l'aquarium propose désormais, outre ses vidéos générales, une visite virtuelle.
Il y a des arrêts devant les bacs et bassins "avec commentaires sonores". Il suffit de cliquer sur les emplacements du plan des salles.

Voir aussi le site officiel de "Nouvelle Calédonie Tourisme" lagon et faune ainsi que . "plongée".

Ouvrages : Helmut Goethel, guide de la faune sous-marine, mer Rouge et océan Indien série "poissons") assez complet - Delachaux et Niestlé coquillages, requins, poissons et faune des récifs coralliens - Steven Weinberg, mer Rouge et océan Indien, poissons, oursins, étoiles de mer, anémones, coraux.. Et bien entendu depuis, toute la production d'Internet ! Sur place, d'autres ouvrages choisis..




   vie du lagon 3,   poissons et êtres vivants à risque)



hibis  Iles et lagons       retour au début de page