hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis   Iles et Lagons, Vie du Pacifique ///
  •  sommaire par thème
    • Océanie - continent, possessions (terres et mers), origine des peuples
    • Iles et lagons - découverte des pays, paysages, urbanisation.. :  Nouvelle Calédonie et    Polynésie (partie)
    • Vie locale - les peuples, culture, fêtes - faits divers, témoignage - tribus..
      - dossier "évènements" (Nv.Calédonie, connaître le contexte)
    • Vie pratique - renseignements, risques et dangers
      - faits divers, économie, gouvernement, politique - des mots (vocabulaire, compléments..)
    • Le lagon - formation, espace marin, passes, dangers..
      - vie du lagon (coraux, poissons et autres..)
    • Surprenante vie océanique - d'extraordinaires aptitudes, sinon étranges.
  •  sommaire global
email         mise à jour/rubriques du site

Tiki Village (Nouméa, Nov 2000)

 
Situé à Moorea, Le Tiki Village désigne un village "à l'ancienne" qui fait revivre de nombreuses activités, créant ainsi des emplois. Dont ici, une troupe Polynésienne de qualité.


 


Course de pirogues ou passage de la passe ?

 Si les fleurs sont toujours les mêmes, les paréos (pareu) eux, ne sont plus en fibres de bois (tapa).

 Ia orana,...(210 Ko)

Ornements de nacres.

Les danses sont très gestuelles et représentent une action ou racontent une histoire. Courses de pirogues, confection de colliers (ci-dessus), et longueur du poisson (ci-dessous à gauche), avec le tranchant de la main sur le bras (geste que nous connaissons bien : c'est long comme ça..).

Technique :
pour les femmes, dissociation des mouvements du haut du corps et du bas. Par exemple, les pieds courent sur le sol à petits pas rapides alors que les bras font de lents mouvements.

On voit ici le mouvement de ciseau des jambes des danseurs.

Etrange: lors d'une "fête", les hommes de la peuplade Asmat, en Irian Jaya (Nouvelle Guinée occidentale), pratiquaient ces mêmes mouvements de ciseau avec les jambes (reportage TV Ushuaïa du 27 12 2000 à l'authenticité incertaine). Témoignage éventuel bienvenu.

L'abaissement lent du corps par flexion des jambes est un classique.

 

Sur place, le clou du spectacle qui ne sera pas dévoilé ici, la danse du feu

Hommage final à la chorégraphe, par tous les danseurs de la troupe. Superbe

Mareva

Merci à tous pour cette exceptionnelle et inoubliable soirée, à la fois si intime, charmeuse et pudiquement érotique parfois ; on en oublie le professionnalisme. Merci à Mareva pour les autographes alors qu'elle me disait "on est crevées.."



hibis  Iles et lagons       retour au début de page