hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis   Iles et Lagons, Vie du Pacifique ///
  •  sommaire par thème
    • Océanie - continent, possessions (terres et mers), origine des peuples
    • Iles et lagons - découverte des pays, paysages, urbanisation.. :  Nouvelle Calédonie et    Polynésie (partie)
    • Vie locale - les peuples, culture, fêtes - faits divers, témoignage - tribus..
      - dossier "évènements" (Nv.Calédonie, connaître le contexte)
    • Vie pratique - renseignements, risques et dangers
      - faits divers, économie, gouvernement, politique - des mots (vocabulaire, compléments..)
    • Le lagon - formation, espace marin, passes, dangers..
      - vie du lagon (coraux, poissons et autres..)
    • Surprenante vie océanique - d'extraordinaires aptitudes, sinon étranges.
  •  sommaire global
email         mise à jour/rubriques du site

    Tahiti Nui (nui=grand, iti=petit)
English
hibis, c'est la vie et la réalité du pays, pour mieux le comprendre. Les hôtels, restaurants, transports ou horaires n'y figurent pas. Quelques liens peuvent aider dans
"autres sites"




"Vert tropical".
En cette fin novembre, le temps était "demi", mais la chaleur fait mieux accepter une pluie occasionnelle car on sèche vite !


Arrivée à Papeete. On aperçoit la ligne blanche du récif, ici très proche (pas de motus !)

Le fare de l'office du tourisme est situé sur le quai, au voisinage du marché.
Sombre et bas, il n'est pas très visible malgré la hauteur démesurée d'un toit tendance traditionnelle
.
Enfin, c'était le cas en 2000. En 2018, je ne trouve aucune photo pour la mise à jour. (discret appel auprès des heureux du pays)

Tahiti Nui (grande)
et sa presqu'île,Tahiti iti (petite).

Le nord et l'ouest de l'île "Nui" sont résidentiels.

Les hauteurs valent la grimpette. Des émotions garanties, et de la fraîcheur, souvent très appréciée. Des autochtones y cultivent en secret quelques fruits. On y situe aussi parfois les premiers occupants. La multiplication des promenades touristiques et les quads soulève aussi un vrai problème.

        Vue de Papeete (prononcer "Pa-pé-é-té")
La population de Papeete était de 26.000 habitants en 2006, valeur rééditée semble-t-il en 2017 faute de recensement ? Cependant, la commune voisine, Faa'a (aéroport), est de 30.000. La troisième municipalité, Punaauia, compte 25.500 habitants.

Moorea, avec son superbe mont Rotui, n'est qu'à 17 km de Papeete (8 mn de vol, 35 mn en ferry). Elle est devenue "l'extension huppée" de Papeete.

Fleurs du frangipanier sur un arbustemaigriot (jardinet de notre bungalow à Bora Bora).

hibis

fleurs de tiaré, sur l'arbuste de droite

Le monoi 

Le tiaré, un bel arbuste aux grandes feuilles vernissées. hibis

Les perles noires. Elles sont cultivées en divers lieux, mais principalement aux Tuamotu-Gambier (250 fermes perlières). La sécrétion de l'huitre donne la couleur. Une couleur gris métal et non noir, qui peut considérablement  varier. Les qualités, taille, épaisseur, perfection, éclat , diffèrent autant que les couleurs et déterminent  les prix.
Il n'y en a pas vraiment bon marché. La plus grande prudence doit être de rigueur.



Plage de sable noir (basalte volcanique). Il y a aussi une plage de sable blanc). hibis

A TEAHUPOO, péninsule de Tahiti iti, le surf y est célèbre, avec une énorme vague à l'épaisse lèvre, si la houle est forte. On y vient même d'Hawaii.
On connaît les tissus tahitiens aux ravissantes  impressions, maiscette robe, en noir, rouge, banc et autre couleur unie, est réservée aux mariages ou aux soirées. (Christiane, collection privée) hibis



Une bonne glace au "Rétro". Sorbet au coco, de préférence.


Ce matin là, un samedi, il y avait un orchestre et une jeune danseuse. (Pour l'histoire, Joe Dassin y est décédé). hibis

La montagne est très présente, ce qui explique en partie l'unique route circulaire qui, sous le nom de Pomaré, passe hélas devant le Rétro" !!  hibis

A 2241 mètres culmine l'Aroai, suivi du Diadème (1321 m et du mont Marau (1493m). L'intérieur offre des balades de charme dans des vallées sauvages d'ombre et de lumière, aux fougères cathédrales, cascades et sites archéologiques. On y va en quad ou 4*4.
photo TV "la 5"



Le marché mérite plus d'une visite et on y revient ; on y trouve quelques spécialités à emporter pour se restaurer à moindre coût et en marchant.
Au premier étage, tissus, artisanat, curios et fausses perles noires. Restauration (sympa).


Les jardins de Paofai

Si l'on dispose d'un peu de temps, on peut aller passer un agréable moment de détente dans ce parc paysagé, ouvert dépuis 2010, ce que nous avons fait avec plaisir.



Une autre oeuvre au clic !



hibis

Le sol en mosaïque d'une partie de la rue piétonne (place Joe Dassin)

A droite, un petit coin sympa de la rue piétonne, pour boire une bonne bière locale spous les ombrages.
vue complète au clic hibis



Pour les polynésiens, Tahiti, c'est aussi les bains dans les rivières
(et de l'eau dans les bouteilles) ; un joyeux barbotage en eau fraîche, à l'ombre, tels qu'ils ont été idéalement représentés parfois dans les films hollywoodiens. C'est une réalité qui pourrait être touristiquement exploitée.  Côté boissons, la belle silhouette sur la bouteille de bière Hinano ne vous échappera certainement pas. Tout est très évocateur ici.

 


De la couleur, des fleurs et des chansons ici, la météo (140 ko) donne "la couleur du temps pour nos amis des îles sous le vent..
Fêtes de Juillet, courses de pirogues, lancer de javelot, danses.. sont à découvrir au chapître "culture".

Chansons au rythme tahitien

On chante (paisiblement) en tahitien (130ko) mais aussi en français, de vieilles chansons (266 ko), "que sera" (dans le berceau d'un vieux château, une promesse vient d'arriver, une princesse..). La pub est aussi "couleurs du pays".


Le soir, les roulottes sont installées sur le quai, après les paquebots de croisière ; on y mange de tout mais les chinois ont la vedette avec leur cuisson pectaculaire dont le fameux et abondant "chao mein".

hibis



Un jet de flammes jaillit de temps à autre dans la nuit.


suite : Tahiti, tour de l'île, bains à Vaima, surf, parc botanique.

hibis  Iles et lagons       retour au début de page