Groupe "hibis" et ses trois sites 

accès au sommaire de "hibiscustour Iles et Lagons", Vie du Pacifique ///

fin     hibis, seulement la réalité       email       mise à jour         

 
Cette page
,
 
Nouméa -  (général) English

hibiscustour, c'est la vie et la réalité du pays, pour mieux le connaître, le comprendre et l'aimer. Les hôtels, restaurants, transports ou horaires n'y figurent généralement pas, mais quelques liens utiles vous aideront dans "autres sites".

Groupe de pages, Nouvelle Calédonie :

Nouvelle Calédonie, Nouméa, Monts Koghi, le sud, île des Pins, Ouvéa, circuit-îlots, population, tribus


 

Jules Garnier, découvreur du minerai de nickel vert, "la garniérite", et fondateur, avec Higginson et la banque Rothschild, de la "SLN" (rachat de parts "Bernheim").

Nouméa tire son nom de la région de Numéa qui était occupée, il y a deux cents ans, par la tribu des Gamba, dirigée par le puissant chef Kuindo, lequel étendait son autorité de Païta à Prony et même Yaté

La Nouvelle Calédonie, ex-possession anglaise, fut découverte par Cook qui y débarqua au nord, à Ballade. Remise à la  France en échange d'une aide en Méditerranée, il fut demandé à Tardy de Montravel de rechercher une baie plus accueillante que Balade. La baie de Nouméa, vaste, bien abritée, mais affreusement sèche et à la végétation rabougrie, fut retenue puis nommée tout d'abord "Port de France".

Face à Nouméa, la passe de Boulari coupe le récif ; près du récif, le phare Amédée sur son îlot.

Nouméa est bâtie sur une presqu'île  environnée d'ilots parfois peu éloignés, comme l'ïlot Maître ou plus proche encore, l'ïlôt Canard. Face à Nouméa, le lagon est protégé. En particulier, des îlots et les récifs Annibal, Nbéré, Aboré, Kué, sont des réserves marines.
D'une manière générale, se renseigner pour tout ce qui est pêche, coquillages..


Du haut du Ouen Toro, on aperçoit l'îlot Maître, à 30 mn de Nouméa et l'îlot Canard (vue aérienne hibiscustour)..


Les coraux fluorescents, à l'aquarium de Nouméa.

Presse locale, Novembre 1999
Nouméa et ses environs constitue une agglomération cosmopolite de quelque 120.000 habitants.


 
  La très belle place des cocotiers

C'est une ville magnifique et moderne à bien des égards : relief,  (collines), intérêt et aménagements des côtes, nature (arbres plantés), équipements et commerces (dont des moyennes et grandes surfaces). On y trouve de tout ou presque. Les maisons individuelles, de type colonial, ont suivi une belle évolution ; les toits de tôle aux tons pastels ajoutent un cachet particulier.

Nouméa, échappe partiellement aux alizés et aux fortes pluies. C'est une presqu'île au découpage tourmenté et au relief agréablement bosselé de "monts". Difficile de trouver un terrain plat dans ces conditions. Les routes principales ne sont pas bordées de grands immeubles mais desservent des quartiers qui obligent fréquemment à plonger ou à grimper car les pentes sont directes : reprendre la route principale au stop quand votre véhicule a le capot en l'air n'est pas toujours aisé.

Les environs ne manquent pas d'intérêt : le lagon et ses îlots (le plus beau des récifs dit-on, est en face), les monts Koghi et la forêt galerie primaire, le Mont Dore et ses résidences et surtout le sud, ou les deux sud, Yaté ou Prony plus loins certes, mais si étranges.

Vue de Nouméa. Au premier plan, la semi circulaire Baie des Citrons ; puis celle de l'Orphelinat; début du centre ville, sur la droite. En fond, la montagne n'est pas bien loin.

Vue FR3 - émission Thalassa sur la Nouvelle Calédonie (début 2009).

Nouméa : entre centre ville et plages : la baie de l'Orphelinat, la marina de Port Plaisance et le début de la Baie des Citrons. Au premier plan l'îlot Brun, terrain militaire.

les plages, en blanc, au bas de la carte.

vues panoramiques


(180 ko) est et sud (résidentiel et touristique)


(140ko) ouest et nord (industriel, commercial et résidentiel) 

En voiture ou à pied, on ne manquera pas de faire la belle promenade qui part de la baie des Citrons, passe par le Rocher à la Voile, jusqu'à l'Anse Vata, Les sportifs pourront la suivre au-delà.

On finit toujours au Ouen Toro. Un vrai bonheur

On y va aussi au coucher du soleil, au cas où le rayon vert se produirait ce soir.

A droite, la plage "Anse Vata" et sa  promenade du bonheur : c'est le cœur des activités touristiques ; en face, restauration, nombreux curios, agences, petit train etc.

Voir Nouméa plages

 

Vue sur le centre de Nouméa et la place du marché

Le marché : Sous les toits bleus, inspirés de l'ex-hôtel Château Royal (ex Club Med) , vous trouverez légumes, fruits, poissons etc, mais aussi les "curios". Très fréquenté par la population locale et les touristes.

Faites vous râper sur place une noix de coco pour le poisson à la tahitienne (mariné au citron vert).

  NouméaNouméa centre - Nouméa sud (vers plages) - Nouméa Plages 2Nouméa nord (vers Dumbéa, zone commerciale, les squats, Centre Tjibaou)

Iles et lagons           sommaire et pages similaires 

 

 

hibis curiosités culturelles   Architecture, arts, techniques -  Drôle et bizarre - Amours de toilettes -  Physique quotidienne - Le monde et la vie - Electricité,  magnétisme - Ecologie..

 

hibis Idées-solutions quotidiennes   Cuisine (lieu) - Electroménager - Hygiène, soins -  Bricolage (collage, peinture, réparations, électricité) - Jardin - Audio-vidéo, PC - Anglais-français..