hibis  "trois sites"

hibis, rien que
la réalité

hibis       Idées-perso.

  •  sommaire par thème
    •  Maison ustensiles/matériels de cuisine, usage, hygiène et santé, rangement, voyages, déco..
    •  Environnement maison voiture, vélo, chiens/chats, bâtiment, jardin..
    •  Bricolo Peindre, collages, se dépanner (dont électricité), travaux courants, fixer, démonter, restaurer..
    •  Technique PC-Windows et environnement, pixels - Photo - Electricité pratique (compréhension), électromagnétisme, moteurs spécifiques..
  • sommaire global

email         mise à jour/rubriques du site   

  •  Pages de "environnement maison"

    •  voiture, vélo usage, entretien, réglages, pneumatiques
    •  animaux leur monde, leur âge, compréhension
    •  bâtiment isolation, petit entretien, ouvertures, insectes et champignons..
    •  sécurité accès, dissimuler..
    •  jardin aménagement - décoration, entretien, élagage en hauteur..
ou,   global "environnement maison"

Cette page: Protection des biens et des personnes  (incendie, protection, vol, agression).     (bas)

English

Incendie origine incendies, précautions, détecteur)
Dissimuler. papiers, billets, petits objets, clés; idées personnelles inédites)
Intrusion (fenêtres, portes)
Se préparer, Prévenir (parer l'intrusion, se préparer à une visite)
A l'extérieur vol (précaution), agression(défense)


Incendie.

Les détecteurs de fumée ne combattent pas l'incendie mais doivent vous permettre de fuir à temps. Au mieux vous pourriez commencer à lutter avec un extincteur ou une couverture, placés près de la cuisine de préférence. Il vaut mieux être prêt en désastre, en sachant toujours où sont ses papiers et cartes bancaires, un minimum de vêtements chauds ou de pluie selon le temps.
Combattre un départ de feu. Une couverture ! A condition de l'utiliser à temps, c'est le plus simple, efficace, qui ne cause aucun dégât ! On la jette simplement sur le feu non encore étendu. L'extincteur, généralement à poudre, agit à distance sur un feu plus étendu, mais il provoque des dégâts. Il y en a partout et c'est une rude tâche après coup pour s'en débarrasser. La poudre est si fine qu'en ouvrant un extincteur, elle s'élève immédiatement comme une fumée.
Les extincteurs sont déclenchés par une capsule sous pression dont on doit vérifier le poids chaque année (pèse-lettres); il est donc préférable de l'acheter avec manomètre indicateur. Lorsque la pression ou le poids de la capsule sont insuffisants, il faut la renouveler. En outre, la poudre a tendance à se tasser et il est bon de faire rouler l'extincteur sur le côté tout en le tapant légèrement sur le sol protégé d'un tissus épais ou tapis fin.

Causes d'incendie prévisibles: bien des incendies ont la cuisine pour origine, par la flamme du gaz ou le débordement et inflammation d'huile: qui peut être spontanée à haute température, même sans débordement ni flamme). Comme on se brûle en même temps, il n'est pas facile de lutter contre cet embrasement surprise. Un extincteur à portée de main est bien entendu souhaitable, mais il serait tout aussi bien d'avoir une couverture à proximité car c'est plus rapide à jeter sur la flamme, très efficace et cela fait moins dégâts que la poudre de l'extincteur.
Ne surveillez pas que le fonctionnement de la friteuse car le grille pain peut enflammer le pain! puis le plastique ou la peinture, un bout de papier ou tissu (manche..) et c'est un départ d'incendie.
En dehors de la cuisine, outre les bougies, allumettes, examiner les prises électriques prises multiples, qui ne doivent pas chauffer (mettez la main dessus de temps à autre).
Blocs d'alimentation (postes, réveil etc.), chargeurs de batteries, rallonges (souvent défectueuses), tableau d'alimentation (installation vieillotte, isolant de câble détérioré ou dénudé) fusible qui chauffe par mauvais contact). Vérifier que tous ces contacts ne chauffent pas en posant simplement la main dessus et en les observant (plastique brûlé, zones marron ou noire. Un contact qui chauffe peut faire fondre une prise et provoquer un court-circuit. voir aussi "dangers électriques".

Avec les meubles et appareils encastrés, les branchements disparaissent ! A l'occasion d'une machine remplacée ou tirée pour nettoyage, inspectez tout.
Enfin, se méfier des rideaux et voilages près d'une prise de courant (étincelle, foudre). Placer un écran entre la prise et les rideaux (planchette de bois, décors quelconque, gros pot etc.)


Détecteur de fumée. Ils ne sont pas conseillés dans la cuisine, où se situe le premier danger, mais si l'emplacement retenu est éloigné de tout appareil de cuisson ou grille-pain (!), on peut tenter de l'y installer. On peut aussi les placer dans une pièce à côté (ce que j'ai fait, en perçant un trou près du plafond entre la cuisine et cette pièce pour le passage des fumées). Deux distances minimum sont à respecter (angle et plafond, voir notice). Après la cuisine, on recommande des détecteurs incendie près des chambres. Penser aux coin bricolages (soudure, appareils électriques), local technique (chaudière..), sous-sols.


Détecteurs de CO. C'est du monoxyde de carbonne, sans saveur ni odeur et qui tue sûrement lorsqu'un feu couve ou qu'un chauffage à combustion, gaz inclus, est mal réglé (combustion incomplète), ou lorsque les bouches d'aération ont été obstruées, cas très courant l'hiver. Les détecteurs CO sont plus chers. Si vous le pouvez, ils sont tout aussi indispensables, sinon davantage. On gèle avec ces ouvertures et c'est pousser au crime que d'imposer un procédé d'aération aussi ridicule, puisque ces ouvertures, pourtant nécessaires, refroidissent autant que l'on chauffe. Sont concernés, petits studios ou chambres chez l'habitant, bien des cuisines. INCOHERENCE TOTALE ET HABITUELLE ENTRE DEUX DISCOURS. D'une part,on devrait tout fermer, lutter contre la moindre arrivée d'air, même à un interrupteur ??, voir "bâtiment, isolation" et d'autre part, on vous perce des trous en haut et en bas de la cuisine, sans filtres parce que vous êtes au gaz etc, (bonjour les poussières et insectes)!! Or si les appareils de chauffage comportaient un capteur d'air frais au diamètre normalisé, alimentant le brûleur, ce capteur pourrait être raccordé au trou du mur par un tuyau de poêle, un coffrage ou les deux, ce qui devrait être prévu et normalisé dans les constructions neuves. Reste la cuisinière au gaz, mais on pourrait fermer les ouvertures entre les cuissons, et même les automatiser. Resterait les inserts, et appareils mobiles au butane, qui privent vite une petite pièce d'oxygène et produisent pas mal d'humidité. AUCUNE REFLEXION SUR LE SUJET. Comment fait-on si on a la VMC ou double VMC, sensés contrôler l'échange air extérieur/air intérieur ? cela sans autre ouverture (tout doit être étanche).


Préserver-Protéger. Réfléchir ce qui vous parait le plus important pour pouvoir l'emporter avec vous sans avoir à fureter partout. Une maison brûle en quelques minutes et un immeuble en guère plus de temps. Cela ne vous laisse guère de temps pour regrouper quelques affaires. Exemple de documents de première importance  dont "titres de propriété ou de location", "factures", "dossiers financiers" (dont imposition), "échéances de paiement", car pour les créanciers, la vie continue et votre situation les indiffère. copies de permis, passeport, carte grise, assurances; inventaire de vos biens, photos de meubles et biens mobiliers associés (preuves). Ces documents peuvent être placés dans un placard au ras du sol, et non en hauteur. La banque ou un coffre isotherme sont aussi un bon choix. Dans une maison individuelle, les placer en sous-sol, mais il faudrait aussi les préserver d'une possible inondation ! pas si facle à résoudre, il existe des pochettes et même des sacs étanches pour les navigateurs, kayakistes..

Prenez le temps d'établir un inventaire aussi complet que possible pièce par pièce de ce que vous possédez et aurez à remplacer, avec valeur d'achat, valeur actuelle. Cela servira de base pour une estimation car l'assureur commencera par le dixième, ce que vous refuserez (un médiateur est souvent obligatoire). JUSTIFICATION. Votre assureur exigera factures et photos, ce qui ne l'empêchera pas de sous-estimer et même réfuter vos preuves. Mais vous aurez de quoi lui opposer.
Si vous ayez un contrat "valeur à neuf", vous discuterez plus efficacement. Autrement, un abattement est pratiqué pour vétusté qui ne vous laissera plus rien. Même avec "valeur à neuf", il y a vétusté pour ce qui est technique et interprétation du terme pour reste. Un conciliateur spécialisé est bien souvent nécessaire, surtout si vous avez des preuves chiffrées. Ne donnez pas les originaux ou faites signer un état détaillant les pièces remises. Et faites des copies avant !!  Méfiez vous des bons sentiments et des airs bonasses, de la compréhension et des "on n'est pas des truands". C'est d'ailleurs le moment de relire votre contrat en détail et en petit (à la loupe), et de demander des précisions.


Sauver sa vie. En cas d'incendie, si l'escalier est déjà menacé ou si il y a beaucoup d'étages sans accès proche d'un escalier de secours extérieur, il est vivement conseillé de rester dans une pièce et de bien mouiller la porte en appliquant des linges dessus ? Oui, mais à l'hôtel certainement, car en appartement, si le feu est déjà trop fort dans la cuisine, il faut pouvoir se réfugier dans la salle de bain, ou au moins de ne pas en être isolé.
En immeuble, il est connu que des gens meurent dans l'ascenseur ou la cage d'escalier en tentant de fuir car les gaz brûlants montent par là et s'enflammant spontanément en des endroits non atteints par l'incendie. Les départs de feu inexplicables se produisent ainsi. J'ai vu des films sur ce sujet et ce que je rapporte ici en provient. Ces gaz mortels peuvent s'enflammer sauter plusieurs étages, ou s'étaler en un lieu qui loin des flammes, paraît protégé. C'est pourquoi il ne faut absolument pas ouvrir de fenêtre ou de porte. Ce n'est pas évident avec la peur d'y rester. Tout apport d'air active le feu. Il faut néanmoins se signaler derrière la fenêtre, sans l'ouvrir pour ne pas faire un appel d'air.

Si la fumée vous fait tousser, placer un tissus sur la bouche et tenez vous au ras du sol car les gaz s"élèvent.

Evacuation. (pour ceux qui ne sont dans la zone en feu). Rares sont les immeubles qui sont équipés d'un escalier extérieur de secours. Il existe des échelles légères déployables, mais ça ne descendra pas bien loin, pas plus que les draps noués. Des condamnés se sont ainsi enfuis de prison et ce n'est utopique. Une corde à noeuds de bon diamètre peut être aussi envisagée à l'achat. Il faut y penser, en double longueur pour la récupérer une fois arrivé à l'étage du dessous et s'y préparer en étudiant la configuration des lieux et les possibilités de fuite, au cas où le feu proviendrait de son propre appartement, afin de passer éventuellement à l'étage au-dessous si balcon il y a, ce qui n'est pas si courant. sLe feu progresse en montant et il faut fuir en descendant ou en se réfugiant vite sur la terrasse - ou le toit - où l'on peut éventuellement être récupéré.

Une reconnaissance des lieux et des possibilités d'accès ou de descente est toujours utile pour détecter les embûches ou anomalies. Il m'est arrivé de voir des escaliers étroits, sans rampe, s'achever devant une porte de secours fermée à clef !

Ne vous contentez pas des avis des gens chargés de le faire, s'il y en a. J'avais ainsi moi-même inspecté un établissement, celà malgré la présence d'un responsable de la sécurité. En voyant cet escalier en colimaçon, j'ai compris que dans la quasi obscurité, malgré les éclairages de secours, les gens allaient s'y entasser, tomber au fond et y mourir écrasés! Les exercices gentillets que l'on fait parfois, ne prennet aucun de ces critères en compte; avec les fumées, dont de plastique ou assimilés, on n'y voit plus rien, on tousse, ça panique partout pour la survie. Les éclairages à diodes amélioreront peut-être la situation si les batteries sont bien entretenues et opérationnelles. Avoir une bonne lampe de poche avec soi n'est pas superflu, à LED et puissante de préférence, avec batterie chargée.


Dissimuler.

Dissimuler de petits objets, papiers précieux, carte bancaire, argent, bijoux.

Ceux qui possèdent un coffre fort sérieux et lourd peuvent tout de même lire ce qui suit. Surtout ne ne cachez pas trop, ou prenez des notes bien classées et répertoriées, sinon codées car vous prendriez le risque de ne plus retrouver ou d'oublier !!  Rechercher quelque cache personnelle. Pour les adeptes du trou dans le mur, pratiquer le tout en haut ou tout en bas;
Voici ce qu'il est préférable d'éviter: cacher sous le lit, le matelas, les draps, le linge, derrière les radiateurs, les tableaux, les livres, avec les produits d'entretien (sauf astuce), la chasse d'eau, le tambour de la machine à laver, le micro ondes, les pots (farine, pâtes...), les trousses de toilette, sous les tiroirs (sauf double fond fin), parce qu'ils vident tout, jettent au sol, renversent.

Intrusion (fenêtres, portes)  Ne laissez pas de bijoux sur la table de nuit ou dans la salle de bain. Si le voleur n'est pas trop pressé, il renverse les tiroirs, vide les étagères, va dans la salle de bains et les chambres car il cherche surtout argent, cartes de crédit, bijoux ou appareils électronique de valeur et à la mode. Si ce sont des professionnels qui s'installent carrément chez vous, ils savent qu'ils ont le temps et que vous avez des objets de valeur: il n'y a pas grand chose à faire, tout est vidé ou emporté, même les pots de confiture et les boites de diapos !!  La maison individuelle est particulièrement visée, ainsi que l'appartement de résidence secondaire. et Le luxueux plus que le courant. En pavillon, on a même vu les revêtements muraux et parquets arrachés, mais c'est exceptionnel.

Des amis se sont fait cambriolé juste après avoir fait posé une porte blindée. C'étaient des amoureux de (bijoux et meubles anciens); ou se renseignent-ils ?? donc, prudence. D'autres ont tout perdu, jusqu'aux photos (rien n'a été laissé). Un troisième a été cambriolé trois fois sans que rien ne soit volé (dérangés, ils sont partis précipitamment ou n'ont pu venir à bout du renfort des volets). Tout ce qui peut retarder ou gêner les voleurs est à mettre en oeuvre Renforcer et surtout bloquer les fermetures des fenêtres ou volets: vis sur les crémones, barres. sur l'arrière principalement), puisqu'on ne les voit pas. Retirer les clés des serrures afin qu'en passant une main après avoir fait un trou, il ne puisse pas ouvrir. C'est arrivé à des amis, qui avaient ainsi tout bloqué; et le voleur a renoncé). Il vaut mieux bloquer les verrous, crémones, même la journée; vitres coulissantes: mettre des barres en bois dans les rainures afin que les panneaux ne puisse s'ouvrir qu'un peu pour aérer, sans qu'un bras puisse atteindre la poignée. C'est intéressant l'été pour entr'ouvrir en toute tranquillité.
En règle générale, ne laisser pas les clefs des serrures en vue, et dissimulez les clefs en double; vous éviterez ainsi de changer les serrures en cas de pénétration. Astuce, placez bien en vue, là ou vous mettriez vos clés, un jeux de fausses clés qui ne correspondent pas à la serrure !!
Voiture: il n'y a pas que les "BM", Ferrari et autres voitures haut de gamme qui sont recherchées; certaines "petites" se volent couramment, parfois pour la pièce détachée. Cachez aussi les clefs de la voiture.  Les nouveaux vols de voiture s'effectuent soit en pleine circulation, soit au domicile. Observez pour voir si vous n'êtes pas suivi(e) car certains repèrent ce qui les intéresse, vélos de sport inclus à l'arrière, vous suivent jusqu'au domicile et attendent l'opportunité (arrivé chez lui, notre voisin s'est ainsi fait volé deux vélos de course fixés derrière la voiture, le temps de rentrer et de revenir).

Même si vous êtes chez vous, en plein jour, méfiez vous et ne laissez pas votre sac traîner dans l'entrée. En pavillon, les haies hautes dissimulent les voleurs.  Des idées de cache pour cartes, papiers, clefs et petits objets, à la maison ou à l'hôtel. voir "voyages"
Boite aux lettres: Le courrier qui déborde de la boite aux lettres est significatif: il n'y a personne. Si vous pouvez le faire relever par un voisin, parent ou ami, qui ouvrira aussi les volets, c'est idéal. Les voleurs préparent souvent leur coup, par exemple en mettant un papier/ publicité dans la boite aux lettres ou en coinçant un "témoin" dans l'embrasure de la porte, puis en venant voir si elle y est toujours.
Pour une très courte absence, laissez la télé ou la radio allumée.  On voit parfois du linge laissé dans le jardin, mais c'est à double effet si il y reste en permanence. C'est même un signe pour les professionnels qui surveillent et reviennet! De même qu'entr'ouvrir un volet (il est bien préférable que quelqu'un les manœuvrent à votre place); Et vous risquez des problèmes avec votre assurance, l'une d'elles ayant prétendu qu'en plein jour, pour une absence normale, les volets et rideau n'avaient pas été fermés !! elle a fort heureusement été déboutée en justice (mais tout de même, quels tracas); une autre a prétendu qu'une petite fenêtre arrière n'avait pas de barreaux alors que le vol avait eu lieu par effraction de la porte de devant !!. Hélas, toute cette mauvaise foi des assureurs est bien réelle.

Si vous vivez seul(e), n'en laissez rien paraître: sur la plaque d'entrée ou la boite aux lettres. faites inscrire Mr. et Mme.



Visites malveillantes.  comment contrer.
Chez soi.Première précaution, fermez bien votre porte. Dans les films, la porte est toujours ouverte ! Bien des gens, surtout en pavillon, ne la verrouillent pas. En appartement, équiper les portes afin de voir et d'entendre le visiteur (vidéo, "portier", ou simple optique dans un trou). Quand la porte est ouverte, c'est déjà trop tard, surtout pour des personnes âgées ou faibles. Ne vous fiez pas aux apparences, sympathie ou belles paroles, c'est la force des plus grands escrocs, très bien vêtus, polis, sympathiques. Personne n'entre chez vous, c'est clair. Ni policier, ni enquêteur, commercial, syndic, voisin non identifié, vérificateur de ceci et cela, fuite gaz, eau, antenne, cheminée, télévision, offre oeuvres d'art ou éditions rares qu'on ne peut plus trouver, ou "détecteurs de fumée", car ils saisissent toute opportunitée de lois et annonce tv ou radio. Avant d'ouvrir la porte, mettez la chaîne (leur fixation est généralement symbolique), ou mieux, un coin (non glissant) que l'on pousse du pied sur le sol et que l'on maintient en posant le pied dessus. Ajoutez éventuellement une alarme manuelle, à portée de main. Dans le doute, si vous devez ou voulez ouvrir, placez un obstacle dans l'entrée table, console, chaise etc, de sorte qu'on ne puisse aisément passer derrière vous. Prévoyez un système d'alarme puissant à commande par bouton (bien placé si on vous bouscule). Un bâton, une canne peuvent mettre l'adversaire en déroute. J'ai personnellement bien mieux. "en savoir plus (se défendre).

La police ne peut entrer chez vous qu'avec un mandat de réquisition délivré par un magistrat. Le costume ne suffit pas; ne vous laissez pas intimider.& Redoublez d'attention s'ils sont deux, même dont une femme ou un jeune. L'un vous occupe pendant que l'autre est passé et fouille les pièces.

Attaque préparée: ILS SONT DOUES!! Quelques exemples relevés aux informations: ils téléphonent, ou mettent un prospectus dans la boite aux lettres. Puis ils viennent quelques jours après, vous demandent si vous n'avez pas eu un appel ou du courrier: "justement on vient pour ça, "il y a eu des plaintes" et ils enchaînent en se présentant comme un service chargé de lutter contre eux , prétexte qui leur permet de pénétrer chez vous.
TRES SOPHITIQUE: un faux plombier, prétendument envoyé par le syndic ou toute autre référence crédible, vient vérifier ou questionner sur des dégâts possibles; il vole alors en vitesse n'importe quoi puis s'en va. Plus tard sonne un faux policier qui revient seul ou avec le voleur qu'il a appréhendé, pour restituer son objet. Une fouille en règle est alors pratiquée avec habilité.
LE TOP ? Un homme très convivial abordait les retraités, puis la confiance établie, leur proposait de menus services ou un goûter? Il arrivait alors un jour avec des gâteaux et des boissons pour un goûter surprise, qui endormait la méfiance des bénéficiaires, au sens propre, car les aliments contenait un dérivé de morphine:! 

Au travail, bureau, parking. On ne se méfie généralement pas, mais le bureau n'exclut pas le vol. Ne laissez rien de valeur en vous absentant, surtout pendant l'heure des repas. Quand au parking, il n'est guère mieux protégé. La méfiance ne doit pas disparaître



Se Préparer, Prévenir (idées et réalisations personnelles)

Premier constat: hors de vue, le voleur est tranquille. C'est pourquoi il préfère l'arrière de la maison ou de l'immeuble. En maison individuelle, éviter les haies trop hautes tout ce qui peut le soustraire aux regards (végétation trop fournie..) Laisser une possibilité de vue aux voisins sur l'arrière, même restreinte, peu-être dissuasif, tout en favorisant une convivialité de passage. (c'est ce que j'ai fait en taillant une partie de la haie assez basse).
Portes et fenêtres: Ne pas laisser de clefs dans la serrure et cacher les doubles, bloquer fermetures et verrous pour qu'ils ne puissent pas être manœuvrés par un trou qui serait effectué. Portes coulissantes, bloquer par la rainure ; renforcer les portes, surtout les portes à deux battants qui sont en général vulnérables. Bloquer ou gêner les accès par le balcons. Soigner particulièrement les accès arrière en renforçant par les verrous internes et penser à la norme d'espacement des barreaux si il en a (pour l'assurance). Détails "en savoir plus Vol et Agression à l'extérieur.





Vol et Agression à l'extérieur. Précaution minimum pour vos sacs et portefeuilles. Un picpocket sait prendre votre portefeuille dans vos poches de veste ou de pantalon. En provoquant une diversion, seul(e) ou avec un, une comparse, telle qu'une bousculade, un coup, un cri, ou en voulant vous montrer quelque chose. Dans la poche arrière, c'est un jeu d'enfant. Beaucoup d'hommes l'utilisent encore pourtant. J'ai connu un américain qui s'est fait voler ainsi un gros portefeuille.
Dans une résidence de vacances, en extérieur, il y eut un jour un personnage volumineux et bruyant, sympathique qui, à une tablée racontait son histoire interminable de vol de carte bancaire, le bus raté etc, avec   tout un enchaînement de circonstances désopilantes qui faisaient bien rire l'assistance. Je me doutais de quelque chose et regardais autour de moi et derrière, mais il n'y avait personne. Sa femme, couverte d'une robe ample et bouffante œuvrait pendant ce temps là et m'a demandé où il y avait des toilettes. Je me suis fait prendre un petit portefeuille dans la poche latérale de mon short ; appliquant mes principes de précaution, il n'y avait que très peu d'argent et ma carte bancaire était en sécurité ; mais ça choque. Séparer son bien est une sage précaution pour ne pas tout perdre.

mon portefeuille est maintenant réduit à une pochette attachée à la ceinture (quelques billets, carte bancaire si nécessaire, carte vitale..), adresse en cas d'accident, personnes à appeler. Les papiers  sont dans une autre pochette.(permis et associés, adresses, carnet de chèques etc..), nous n'avons sur nous que deux ou trois chèques.

Pour protéger une poche, pensez à l'épingle à nourrice que j'utilise depuis que je me suis fait.. épingler !!  une épingle au milieu de l'ouverture de la poche (rien dans la poche arrière de pantalon). Cela garantit également contre une perte accidentelle, surtout en voyage.

Maintenir fermement sacs et appareils contre soi et devant soi, surtout dans les endroits fréquentés, et quand quelqu'un ou un groupe s'approche. Nous avons vu ainsi un groupe de filles, puis de garçons qui cherchaient à nous entourer (à Vaison la Romaine). Nous avons aussitôt tout bien serré contre nous. L'un d'eux a passé son bras derrière moi pour détourner mon attention mais j'ai réagi, leur disant de partir. Ils ont vu qu'ils étaient démasqués et que nous résistions. Non violents, ils sont partis. L'arrachage se fait aussi à la volée, en scooter ou moto. Une femme a même été traînée au sol.



Les parkings (dont grande surface). Nous avons eu connaissance de quatre cas. 1/ une collègue de bureau de ma femme, reprenant sa voiture sur le parking d'un "Carrefour", s'est ainsi retrouvée face à un homme pointant un couteau sur elle, pour la forcer à démarrer. En cours de route, elle eut l'idée de lui parler, sans savoir vraiment pourquoi, instinct peut-être, évoquant sa fille qui l'attendait et qui allait s'inquiéter, tentant de le convaincre que ce qu'il faisait n'était pas bien etc. etc. Elle parvint à le troubler et au bout d'un moment, las de l'entendre, il lui dit brutalement de s'arrêter. Pour descendre et s'en aller !  elle avait eu chaud, comme on dit. 2/ à nouveau une collègue de travail : elle sort de sa voiture et rentre dans le magasin d'Auchan. Au retour, plus de sac dans la voiture ; conclusion, des gens que l'on ne voit pas observent partout ; dans ce cas, nous supposons qu'ils l'ont vue sortir sans son sac, déduisant qu'elle l'avait laissé. !  3/ > Parking de "Leclerc"; en revenant vers notre voiture, un fourgon blanc est serré contre et je ne peux que difficilement ouvrir ma porte; je demande aux deux hommes qui sont dedans s'ils veulent bien déplacer leur véhicule, ce qu'ils refusent d'un air moqueur ; ce sont des gens du voyage, je n'insiste pas et parviens à me glisser derrière le volant. Que faisaient-ils là dans leur véhicule, à observer ?  4/  Nos voisins; âgés de près de 90 ans, allaient une fois par semaine chez Leclerc. Ils se garaient un peu à l'écart pour ne pas avoir à manoeuvrer. Un jour, simulant une rayure sur leur voiture avec une craie, un homme les accuse d'avoir abîmé sa voiture, puis il ouvre la porte arrière et monte, les menaçant pour qu'ils lui donnent de l'argent. Tremblants de peur car sans ressource physique, ils lui ont donné quelques dizaines d'euros. La diversion. En stationnement ou sur la route. De nombreuses techniques de diversion permettent de s'emparer d'une voiture ou d'exiger argent ou carte bancaire. Attaque classique: tamponner la voiture par l'arrière ou par l'avant en enclenchant volontairement la marche arrière !  ce qui nous fait sortir immanquablement pour vérifier les dégâts. Pendant ce temps, un autre visite la voiture ou la démarre pendant que l'intervenant le rejoint et saute prestement dedans. D'autres urinent carrément dessus, où vous abordent et détournent votre attention alors que vous ouvrez le coffre. Ne sortez pas ou enlevez les clefs. En Italie, des gens se sont fait voler leurs valises dans le coffre, juste le temps de répondre - en se retournant - à celui qui les interpellait !  idem en Espagne, sur un lieu touristique, un ami a été distrait par une personne qui lui signalait quelque chose vers le haut. Il s'est rendu compte après qu'il s'intéressait surtout à sa voiture (si quelque chose était à portée de main, sur les siège, la plage arrière).
Dans les parkings de centres commerciaux ou lieux touristiques, ouvrez l'oeil avant de vous garer ou monter dans votre voiture; observez les voitures voisines (ils sont souvent deux) . Si quelque chose vous alerte, partez vous garer ailleurs. Signalez éventuellement à la sécurité du magasin. Prenez garde à ce que personne ne puisse monter à l'arrière de votre véhicule. Certaines voitures ont la possibilité de n'ouvrir que la porte côté conducteur.



Violence au feu rouge.  Il est recommandé de verrouiller ses portes, principalement à certains feux. La violence de l'attaque ne vous laisse guère de choix, si ce n'est d'essayer d'agripper une jambe projetée, car une fois la porte ouverte, l'un des attaquants se tient aux montants et donne de violents coups de pieds à ceux qui retiennent leur sac. Il est donc impératif de ne pas laisser entrevoir un sac à main, pochette etc. En stationnement, les vitres de voiture sont brisées à l'arrière ou sur les côtés si quelque chose est visible. Tout mettre dans le coffre, dans les rangements, sous les sièges. Le mieux est de ne rien laisser d'important, en particulier si le lieux est isolé ou touristique.

Partout, des gens observent. Si discrètement qu'on ne les voit pas. En vacances, ne chargez pas votre voiture la veille, sauf dans un garage très très sûr. Là encore, nous avons appris que des coffres avaient été vidés, dans une petite station familiale de montagne où l'on se croyait pourtant bien tranquille !

Se Défendre. En s'agrippant à leur sac très fort, en se débattant, des personnes agées sont parvenues à faire fuir leur agresseur. En donnant des coups de pieds ou des coups de canne, comme cette courageuse octogénaire contre des jeunes qui, voyant la difficulté, ont renoncé. Tous ne tuent pas, heureusement. Dans les cas les plus critiques, on ne pense pas ou l'on n'ose pas mordre parce que cela fait animal, mais lorsqu'il s'agit de sa sécurité, voire de son intégrité physique, tout est permis et la solution est radicale (si l'on n'est pas assommé sans pouvoir réagir); la mâchoire est ce que l'on a de plus puissant, capable de mettre en déroute n'importe qui en enlevant un morceau.  Mains, oreilles, et nez sont les parties les plus sensibles et les plus accessibles. D'abord la main qui tente d'arracher le sac ou de vous attraper.

Un expert affirme qu'un simple trousseau de clefs permet de se défendre ! inattendu mais vrai: bien tenues en main, les clefs peuvent blesser sérieusement et déranger un agresseur. Surpris mais convaincu, j'ai repris l'idée en améliorant son efficacité tout en bénéficiant d'une sécurité accrue; cela avec un accessoire courant, léger, d'un encombrement quasi nul. Pour des raisons de confidentialité, je ne donne la solution, très simple, que sur demande, solution qui, en temps normal, rend également un autre bon service. en savoir plus (gratuit sans piège). Pour davantage de conseils (matériel de défense non connu et méthodes simples non conventionnelles inspirées du judo; y compris viol " en savoir plus (se défendre).


   suite possible    Bâtiment (chauffage, isolation, protection)


hibis Idées                   retour au début de page