hibis  "trois sites"

hibis, rien que
la réalité

hibis       Idées-perso.

  •  sommaire par thème
    •  Maison ustensiles/matériels de cuisine, usage, hygiène et santé, rangement, voyages, déco..
    •  Environnement maison voiture, vélo, chiens/chats, bâtiment, jardin..
    •  Bricolo Peindre, collages, se dépanner (dont électricité), travaux courants, fixer, démonter, restaurer..
    •  Technique PC-Windows et environnement, pixels - Photo - Electricité pratique (compréhension), électromagnétisme, moteurs spécifiques..
  • sommaire global

email         mise à jour/rubriques du site   

  •  Pages de "environnement maison"

    •  voiture, vélo usage, entretien, réglages, pneumatiques
    •  animaux leur monde, leur âge, compréhension
    •  bâtiment isolation, petit entretien, ouvertures, insectes et champignons..
    •  sécurité accès, dissimuler..
    •  jardin aménagement - décoration, entretien, élagage en hauteur..
ou,   global "environnement maison"

English

Cette page: Nos animaux familiers (chiens et chats).   (bas)

Chiens et chats
un monde d'incompréhension,
étude de comportements
règles relationnelles.


Sécurité. Le parfait gentil chien-chien qui aime les enfants peut soudain montrer les dents, et dévorer son maître ou n'importe qui arrivant ou pasant par là. Pourquoi ? faut-il vraiment se poser la question quand on apprend que le bon voisin aimable et poli, apprécié de tous, sort soudainement un révolver et tire sur sa famille ou quelqu'un qu'il ne peut plus supporter !!  nul ne sait ce qu'il peut advenir de nous. Le chien n'a rien d'un compagnon qui nous comprend. Il ne fait pas partie de la famille, mais d'un groupe d'animaux, dont ils connaît plus ou moins les règles à respecter pour vivre au mieux avec. Mais comme nous-mêmes, il peut arriver que selon lui, ces règles ne sont pas respectées.

Ce chien semble jouer mais en réalité, il ne joue pas plus que l'otarie du cirque qui fait son boulot pour manger et dormir. Ce qui ne dignifie pas qu'il ne joue jamais un peu, encore que ce soit peut-être davantage pour se mesurer et nous tester. Un scientifique curieux s'est intégré dans un groupe de dauphins afin de les étudier: au bout de quelques temps, intrigué par leurs comportements, il s'est rendu compte que c'étaient eux qui lui faisaient faire des choses pour le tester !

Les animaux traversent la vie comme nous-mêmes : ils connaissent la jalousie, la dominance, la soumission, la vengeance, l'abandon, la déprime qui peut aller jusqu'à la maladie (peau souvent, mais aussi glandes). Laissée "en garderie" durant nos vacances, notre chatte ne voulait plus nous voir pendant deux jours. Sans doute pas pour les raisons que l'on s'imagine !
"Le chien ne joue pas lorsqu'il rapporte un bâton, lorsqu'il renifle de la drogue, quand il produit numéro de cirque ou quand il sauve quelqu'un d'un tremblement de terre. Il veut montrer qu'il a bien travaillé et qu'il doit être récompensé. Tous les numéros de dressage sont basés sur ce principe - un principe que nous feignons d'ignorer -  la récompense et même la récompense sur simplement l'intention de faire. Le chat qui se frotte tout autour de vous devant le frigo n'attend pas de la nourriture; il marque son territoire. Le chat qui vous fait la gueule parce que vous l'avez laissé seul pendant votre escapade, ne vous en veux que parce qu'il était libre chez lui et que votre retour lui apporte vos contraintes>". Un auditeur parlait de son chat qui lui ramenait des souris. Tout un tas de souris et il n'en pouvait plus. le chat voulait lui dire "regarde, je suis un bon chasseur".



Le chat qui miaule toute la nuit ou au cours d'un trajet est angoissé parce qu'il n'est plus dans un environnement connu et aucune odeur ne vient le rassurer. Il y a paraît-il des colliers diffuseurs d'odeurs (phéromones) susceptibles de le rassurer. Il est plus simple de disposer près de lui des tissus ou vêtements ou chaussures qui ont pris les odeurs ambiantes de l'environnement, de la famille et de lui-même. Voir ci-dessous quelques mesures susceptibles de leur éviter trop de stress

Une vétérinaire suggère de laisser à leur disposition quelque chose qui bouge, boule, mobile à rechercher ou fabriquer, enfin tout objet susceptible de réagir sous leurs action; elle suggère aussi des rubans placés dans un courant d'air. mais le top, c'est bien le chien du chien, le chat du chat, c'est à dire un autre animal de compagnie: on dit qu'une tortue peut convenir. Il est vrai que ça ne fait pas se sauts ni de bruit.. mais une tortue seule s'ennuie aussi. Certaines mordillent les chaussures de leur maître. Les animaux aiment les odeurs familières et au lieu de les laisser dévorer vos belles chaussures, mieux vaut leur en laisser de vielles, ainsi qu'un vêtement qui leur laisseront aussi la présence rassurante.. de l'odeur.

Prévoir un peu d'exercice pour les chats. Comme il n'y a guère d'espace en appartement, il est suggéré de concevoir des parcours verticaux qui permettront au chat de s'élever et redescendre sans faire de dégâts. Par exemple, leur favoriser l'accès au sommet de l'armoire ou d'un meuble en prévoyant des étages intermédiaires sur lesquels ils prendront appui (sellette, escabeau, petite étagère murale ..). J'avais ainsi fixé une planchette pour que notre chatte puisse sortir par le vasistas en sautant d'abord sur un lavabo. Ça peut leur changer sa vie (et la notre aussi). Voir aussi ci-dessous "Voyages".



Communication entre animaux. Elle est parfois complexe et chaque espèce a ses techniques. Ceux qui sont aveugles communiquent par sons (les taupes tapent le haut des galeries pour se signaler), les calmars, qui sont sourds, produisent des variations de lumière quasi électroniques ou psychédéliques, d'autres émettent des ultra sons (tous les mammifères marins, une trentaine répertoriés). Enfin presque tous les animaux ont un langage des gestes, attitudes, mouvements du corps, mimiques). Vous n'avez peut-être pas un calmar chez vous, et seuls les animaux domestiques favoris que sont le chien et le chat seront concernés ici.



Nous ne comprenons rien aux animaux. Autrement dit, jusque là tout est normal puisque nous ne nous comprenons déjà pas nous-mêmes et bien moins encore entre sexes opposés (le mot est doublement adéquat). Beaucoup d'entre nous, surtout ceux qui leur vouent une adoration excessive, les considèrent un peu comme eux-mêmes. Nous souffrons avec eux et les perdre est une épreuve à l'égal d'un être cher. On prétend les préférer aux humains parce qu'ils n'ont pas la parole et sont fidèles. De fait, nous avons besoin de toute ce qui vit sur terre pour bien vivre nous-mêmes: nature, ciel, roches, végétation, plantes. Oui, mais on est surtout à l'affût des animaux.> Enfin, pas tous (les insectes.. bien moins). Avec quoi amusons nous les enfants ? des peluches d'animaux que les grands adoptent ou regardent avec envie. Avec quoi soigne-t-on les enfants en difficulté ? des animaux. Avec quoi les japonais avaient-ils amélioré l'ambiance dans une entreprise ? un chien qui "des périodes de sortie" dans les bureaux.  Le plus grand drame est d'avoir transformé les animaux en jouets, de les tourner en dérision dans les dessins animés, de les contraindre à faire le pitre. De vouloir posséder un animal que personne n'a dont il faudra se débarrasser au plus vite. Le créateur de Flipper le dauphin en est revenu et milite maintenant contre les dauphins des marineland du monde après avoir vu mourir le sien et surtout après avoir vu comment on les pêchait. Le gain se monte au bout de la chaîne à un million de dollars/an par dauphin dressé.

Un film comme Nemo a considérablement augmenté le "prélèvement" de ces poissons, tournant au massacre tout au long de la chaîne, acquéreur inclus. Mais le poisson clown n'est hélas pas le seul.

J'ai eu des poissons rouges, élevés en captivité et donc en principe conditionnés à leur état; ça a toujours mal fini. on a pu étudier tous les comportements, les caractères, les forts les faibles, les déprimes, les règlements de comptes, la goinfrerie d'animaux qui n'ont que ça à faire. J'ai essayé un peu de tout, même de mettre un miroir devant lequel le dernier passait des heures à nager en face de cet intrus du miroir qu'il ne pouvait pas toucher. Il avait appris à chasser l'eau avec sa bouche pour appeler mon attention à chaque fois qu'il savait que j'allais tourner le coin du mur. Un poisson anodin a la même intelligence que les autres animaux. Ils sont capables d'attouchements en se frottant par des mouvements complexes.



Les animaux ne partagent pas notre socialisation, ce que l'on a tendance à prendre comme une évidence par le seul fait qu'ils sont domestiqués. Voilà donc le sujet; notre problème n'est pas tant de comprendre nos amis les bêtes que de leur apporter - très jeune - un socialisation qui permettra une vie commune compatible, sinon en harmonie. Selon les vétérinaires et éleveurs, la place d'un animal dans la famille et la maison (emplacement) doit être clairement définie et respectée. On ne caresse pas un animal quand il mange et son coin ne doit pas être envahi. Il a son chez lui, y compris pour le repas. L'inverse étant vrai quand on mange, sa présence n'étant pas souhaitable. Le dressage ou la socialisation si vous préférez, doit alterner réprimande (le mettre dehors ou l'enfermer) et récompense (gâterie, mais sans forcer sur le sucre, très mauvais). En cas de grandes difficultés, consulter un vétérinaire ou un éleveur.

Quelles sont les difficultés les plus courantes? -  les gens pensent qu'ils doivent traiter le chiot ou le chien comme si il était un enfant humain. Les chiens qui ont été maltraités ou négligés ne comprennent pas que la vie puisse être moins effrayante qu'ils ne croient.

Les chiens supportent encore moins que les chats d'être abandonnés pendant des heures et il y a de nombreuses manifestations de mécontentement, sinon des dégâts et des aboiements interminables. Si l'on vous enfermait seul(e) toute une journée sans être certain(e)  que quelqu'un reviendra, vous comprendriez mieux que le chien aboie toute la journée.

Animaux laissés seuls: une vétérinaire suggère de laisser à leur disposition quelque chose qui bouge, boule, mobile à rechercher ou fabriquer, enfin tout objet susceptible de réagir sous leurs action; elle suggère aussi des rubans placés dans un courant d'air. mais le top, c'est bien le chien du chien, le chat du chat, c'est à dire un autre animal de compagnie: on dit qu'une tortue peut convenir, et c'est le moins délicat. Il est vrai que ça ne fait pas se sauts ni de bruits.. certaines mordillent les chaussures de leurs maîtres/maîtresses.. lorsquils parlent à quelqu'un d'autre (personnellement constaté !)>



Ils n'aiment pas être dérangés à un moment inopportun, le repas par exemple et encore moins là où ils estiment être chez eux. Car la boutade " je vis chez mon chien" ou mon chat, est une dure réalité. Une autre est celle de l'intérêt et en particulier celle du gîte et du couvert, tout comme nous. Et si ils nous semblent reconnaissants, c'est avant tout pour cela et ils font ce qu'il faut pour que ça continue. Au cas contraire, ils vont très mal, comme nous. Ils ont  - comme nous - la notion de territoire fortement ancrée,  ils le marquent et le défendent avec constance. Ils ne reconnaissent cependant pas la propriété juridique telle que nous l'avons organisée !  allez dire à une mouche que vous êtes chez vous,  que vous avez payé pour ça chez un notaire et qu'elle n'a pas à entrer. Pour les animaux, la nature est libre et gratuite et chacun doit y faire sa place selon ses propres possibilités (pour assurer sa subsistance). Avouez que nous sommes aussi comme cela car si nous aimons bien posséder, nous sommes tout autant irrités de ne plus pouvoir passer partout librement et de ne plus pouvoir accéder du tout à certains lieux, les plus intéressants de surcroît. Ils ne supportent guère d'être seuls et abandonnés, enfermés sans rien voir pendant des journées entières.

Je ne peux reproduire ici ce que les vétérinaires ou les dresseurs ont dit dans les médias de tout genre, mais je vous invite à les écouter ainsi que les gens qui posent leurs questions.  Je donne simplement un bref extrait, assez significatif d'un ouvrage "je parle aux animaux" de Frédéric Chesneau", Je cite :"Qu'ils débordent d'un amour maladroit, que la vitalité de leurs bêtes les intimide, ou pour d'autres raisons encore, je vois souvent des propriétaires dépassés par leurs animaux. Ils ne veulent que bien faire; mais le lapin nain les mord, le serpent les attaque, le chat les boude, le chien les pousse du lit.. Il est heureusement rare que la situation tourne au tragique; mais cet inconfort quotidien n'est pas facile à vivre pour autant..". "Les problèmes naissent souvent, paradoxalement, d'un trop grand respect. Comme on se sent coupable de priver un animal de ce qu'on pense être son milieu naturel, ou qu'on trouve par trop cruel de s'imposer à un caniche toy d'un kilo cinq, on laisse faire, et la situation dégénère. Ou bien on croit, à tort, que parce qu'on lui assure le gîte et le couvert et qu'on lui passe tous ses caprices, l'animal reconnaissantva de lui-même se plier à nos règles d'humains

... Alors qu'il va simplement en déduire qu'il est le maître de la maison et de la situation, puisqu'on lui obéit ! Cependant, pour se faire respecter (et non comprendre), une même conclusion s'impose pour tous ces spécialistes : pas de violence (coups, hurlements) que l'animal ne peut comprendre, mais fermeté. Lorsqu'il a fait mal (pour nous), dehors !  en renouvellent sans cesse jusqu'à ce qu'il fasse un rapprochement qui pour lui, n'a pas se sens.


Repentance ou soumission ? voici une histoire vécue par des amis, classique. Je cite "Le chien dévore tout dès qu'il est laissé seul (chaussures, canapé..) même si il est avec un autre animal. Au retour, furieuse, je vois bien qu'il comprend, car il prend un air coupable et penaud". Laetitia B, vétérinaire, RMC dit: "non, il ne sait pas pourquoi car il ne fait aucun rapprochement. Il voit seulement que vous êtes fâchée et prend une attitude soumise. Et il comprend encore moins que, acceptant cette soumission envers vous, votre mécontentement ne s'arrête pas.

Mettez le plutôt dehors ou isolez le jusqu'à ce qu'il puisse faire le rapprochement, ou punissez le sur le fait (ne tapez pas). Dans les pires incompréhensions, certains chiens peuvent attaquer et même tuer le maître. Ne le choyez pas avant de partir ni au retour. Ignorez le car vous ajoutez à son stress en le reconnaissant. Quand à la repentance, elle n'a aucun sens pour lui. Il doit seulement apprendre ce qu'il peut faire ou ne pas faire pour vivre en bonne entente. La réciprocité étant également attendue. Nous agissons de même, mais c'est un autre débat.
Laetitia B, vétérinaire, rapporte l'histoire d'un chien qui, lorsqu'il y avait des invités, allait chercher des cailloux et les avalait. Son maître entrait alors dans on jeux, les lui enlevant. Mais cela agaçait aussi les invités, sans parler du risque d'occlusion intestinale pour le chien. C'est une variante de cas typiques: l'animal cherche à retrouver son importance provisoirement perdue.


Que faire ? ce qu'ils en disent: la seule solution est son isolement temporaire.



Respect de "son coin" surtout aux repas. Pas de repas en commun, chacun dans son coin; nous avant de préférence et l'animal ailleurs pendant ce temps. Pas d'animal dans la cuisine quand on prépare le repas. Isolement éventuel de l'animal quand on reçoit ou admission progressive pour qu'il admette les nouveaux venus de la meute. L'animal n'est pas le maître de la maison et quand il le croit, il attaque le facteur ou toute personne qui se présente. Il peut tout aussi bien attaquer brutalement après plusieurs années. Tout est question de circonstance comme pour nous mêmes; il y a un moment où trop c'est trop pour eux aussi; le problème étant qu'ils ne parlent pas. Un homme s'est fait attaqué par son propre chien bien dressé, en rentrant chez lui !!  le problèmes des enfants est particulièrement crucial, on le sait. Ils doivent être reconnus eux aussi.

Source. Ecoute d'émissions sur RMC le dimanche matin (Laetitia B..), livres, revues et considérations personnelles..



Ramasse crotte. Voici un modèle imaginé par Christian: une bouteille plastique découpée. J'ai découpé une bouteille de lait pour concrétiser sa description. Simple mais astucieux.

J'ajouterai seulement que l'on peut conserver la partie découpée - le fond - pour aider au ramassage (pousser la crotte dans la bouteille). Le tout peut être placé dans une pochette de papier/plastique en attendant de pouvoir s'en débarrasser.




hibis Idées                   retour au début de page