hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis    Curiosité diverse..  
  •  sommaire par thème
    •  de l'architecture façades et maisons - fontaines, campaniles, cadrans, peintures murales.. - immeubles, tours, habitats divers -
      constructions anciennes, antiques, objets d'art - édifices religieux et religions
      techniques et matériaux, évolution - ouvrages d'arts, gigantisme
    •  de drôles de choses ville et nature, plaques et affichettes, commerce, humains, animaux, la bouffe, véhicules, arts, objets, usages et croyances.
    •  sciences et techniques phénomènes de base, pièges et surprises. unités, forces et composition, énergie, masse, vitese - pression (solides, liquides, gaz), dynamique, température..
    •  physique de la vie (approche) les minuscules qui font des géants, un milieu si complexe, étonnant de créativité - notre naissance.. - physique de l'univers, une interrogation ?
    •  électricité piles et batteries, éclairage, courant électrique (compréhension), (électro)magnétisme, gigantisme - électrostatique - dangers..
    •  sociétéécologie, économie, qualité française et allemande, faits et méfaits..
    •  éditorial le billet du jour..
  • sommaire global

email         mise à jour/rubriques du site   

  ou   global "Société"

Cette page:  Qualité allemande 2, Qualité française

Un pays qui n'est pas celui de chimériques lumières, mais qui aime la mécanique et le travail soigné.
Allemagne du nord. Vitrine : cette face entière de locomotive découpée, avec rails, traverses et cailloux, est située dans un grand hall commercial d'accès au métro. Voir découpe des pistons. Un travail magnifiquement fignolé. photo hibis Parking payant sans carte ni monnaie. On appelle le 200200. Ce système Commence à s'implanter en France.  hibis
 
Ici on règle les problèmes sans se torturer avec des considérations d'étique. Voici un  horodateur pour tapinage: 6 euros la nuit. Pas de chambre à ce prix là, c'est juste pour le parking de voiture et les toilettes, les deux expressément aménagés pour ce besoin. Il y a d'ailleurs des eros center pour professionnelles ou occasionnelles, et un célèbre passage de vitrines avec prostituées, dans la Reeperbahn (quartier des cabarets de Sankt-Pauli). Revue
Le choix de tout. Les lunettes de vue simples, dites "loupes" en France de par l'opposition acharnée des professionnels, sont vendues un peu partout, sous forme de modèles standards simples mais soignés, avec marque et dioptries inscrites sur les branches. Nos dernières valent 3 euros pièce (déc. 2012) ! il y en a sous tube métallique. Des appareils à développer les photos sont installés dans la plupart des magasins généralistes de quartiers (nourriture, boissons, produits). Pour ce qui donc du choix en général, il est considérablement plus varié qu'en France, à taille de ville comparable et j'en parle tout au long de ces pages. Les magasins internationaux, tels que Saturn peuvent offrir 10 mètres d'imprimantes sur deux rangs, et tout est à l'avenant, lunettes ci-dessus incluses, quand à  H&M, il propose de plus beaux modèles que chez nous.

Souplesse et rigidité. Chaque pays a ses contradictions que les autres ne peuvent pas comprendre. Rigides par certains aspects: peu de piétons traversent sans avoir le feu vert - soucieux du bien public: ne jetez rien par terre, ne prélevez rien du bien public (un nénuphar dans un canal par exemple, des pierres - sous d'autres aspects, bien que souffrant d'une grande rigidité au plan décisionnel, que certains voudraient assouplir à la française ou à la britannique, le pays n'est pas bloqué comme nous le sommes, avec tout un tas d'interdits et de protections administratives et commerciales (pour qui ?). On a l'impression d'une certaine autonomie, qu'il n'est pas nécessaire de toujours aller demander au chef, qui va demander au-dessus, qui va..  etc., sans que finalement rien ne se décide.
Propre, et net. L'ex "élégante femme française" peut aller se rhabiller devant les allemandes en sortie, bien que nous ne partagions pas toujours leur goût.  Je parle toujours du nord de l'Allemagne, la Hanse en particulier, pays où l'on doit regarder dans les yeux chaque personne lorsqu'on souhaite "à votre santé" en levant l'apéro, pays où l'on ne supporte pas de voir des fils qui traînent dans l'appartement, ni même trop d'objets posés un peu partout et où tout est blanc, propre, net et dégagé. Les voiture sont propres, intérieur inclus. Pour le souci de la propreté, seuls les japonais les battent, si toutefois ce que j'ai vu là-bas dans les années 70 existe encore : des expositions de moteurs neufs, capots ouverts à l'admiration des autres, et gants blanc pour les conducteurs en ville.

catégories sociales, salaire mini, santé. Ce qui suit se passe dans de beaux quartiers, mais c'est utile pour comprendre certains aspects de la vie sociale. J'ai connu aussi des quartiers plus populaires, mais pas les lieux des plus démunis, plus nombreux qu'on ne le pense car en Allemagne le salaire minimum n'existait pas avant 2013/14 (réélection d'Angela Merkel) et le salaire de base de la vendeuse tournait autour de 1000 euros bruts (2013). Les impôts n'épargnent personne, bas salaires inclus, regroupent tout je crois (charges sociales etc), et sont prélevé automatiquement sur le salaire. Que leur reste-t-il, je ne sais pas. Les loyers sont élevés, l'électricité est trois fois plus chère (30 centime/kw/h contre 10 chez nous selon mon gendre). Ajoutons que la femme ne devrait pas travailler (crèches privées chères), que l'on y dépense bien moins pour la santé, mais peut-être mieux, que les médecins ne se déplacent pas !! vous vous traînez ou vous faite emmener !! (ce qui commence chez nous).

Le lien social, comportement. on ne  distingue guère un chirurgien d'un ouvrier, car cela fait partie leur principe de simplicité, vraie ou fausse, et en tous cas, il m'a semblé que les discussions paraissaient pouvoir s'établir sans marquage de niveau social préalable. On ne sent rien de cet air supérieur qu'adopte chez nous le cultivé légal, détenteur de diplômes indiscutables, qui détient la vérité et vous le fait savoir, ou l'empreint de noblesse du titulaire de grande famille. Le cultivé ou riche ne cherche pas d'emblée à connaître votre statut pour savoir si vous êtes digne de recevoir ses onctions. Le contraire de la France où la culture et le niveau social confère autorité et exige le respect. Enseignants, grandes écoles en tête, ils cherchent tous à savoir ce que vous êtes, non pas sur le plan de la valeur humaine, mais sur votre niveau culturel ou financier. Il suffit d'écouter les journalistes: "il est grand - ou petit bonhomme) et le premier de la classe (je caricature). Voici un exemple, vécu de multiples fois: chambre d'hôte: notre hôte nous invite à l'apéro et me dit d'emblée: "supélec vous connaissez" ? il nous passait au test ! sans commentaire. Rien de tout cela là-bas, et nous avons discuté simplement - en anglais ou français - avec des médecins spécialistes, chirurgiens et autres notaires et "femmes de", rencontrés dans la rue ou à la maison. Mais dès que quelque chose ne tourne plus rond, avec pas mal d'entre eux, rien ne va plus. Un haut gradé de la marine marchande, voisin du dessus au demeurant sympathique, a été pris d'une crise soudaine parce que mon gendre (allemand), venait de faire installer une box internet, ce qui, l'avait lui-même privé d'internet. La faute revenait à l'installateur, mon gendre n'y étant pour rien, mais il ne leur parlait plus. Il était soupçonné de penchants xénophobes, mais tout de même, ils se connaissaient bien.
Bus et publicité. Ici on ne voit pas "le Conseil Général vous transporte", comme si avant eux, il n'y avait jamais eu de bus.
hibis
En plus ils changent régulièrement les peintures à nos frais. Eux ne se vantent pas, mais rentabilisent.

Bus à trois corps, aussi long qu'un tram.
   hibis

Terrasses d'immeubles. Pour être honnête, je vous parle de beaux quartiers, d'anciennes demeures familiales et petits immeubles. Il y en aussi dans des quartiers plus modestes, mais il faut tout de même un bout de jardin ou une cour pour les placer. En périphérie, il y a de grands immeubles de brique genre HLM, avec escaliers et coursives d'accès extérieures, et je sais pas dans ce cas. Mais je n'ai fait qu'y passer. L'Allemagne est riche mais bien des allemands sont pauvres, comme chez nous et peut-être plus encore, car vraisemblablement sans toutes nos aides. Ces balcons-terrasse surajoutés sont certes une question de coût, mais aussi de goût et de mode de vie. Personne en France ne voudrait ni ne pourrait dépareiller la façade d'un bel immeuble ancien.
De quoi s'agit-il ? sur un immeuble ancien ou une ex grande belle demeure familiale de deux étages, louée à 4 ou 6 locataires, on plaque des balcons-terrasse sur la façade avant, arrière, ou les deux ! ces plateformes de surfaces diverses sont soutenues par quatre fins piliers métalliques galvanisés, qui reposent au sol, deux piliers étant fixés contre la façade. 
  Le bonheur pour tous, j'y ai vu un hamac tendu entre deux des piliers. Nous n'en n'avons pas même eu l'idée, pas plus que de conserver d'anciennes usines situées anciennement dans la ville, "les factory", pour les transformer en restaurants et autres lieux de vie.  Combien d'anciennes halles, d'usines, d'églises  décrépites auraient-elles pu  être ainsi réhabilitées - et non restaurées à grands frais ou carrément démolies ? Ils font cela, alliant le moderne à l'ancien.
Grue caractérisée par de nombreux éléments coulissants, dont les derniers permettent de se courber afin de surplomber plus facilement la terrasse du toit.
 

Décoration. Ici, dans un quartier assez sélect, il y a une fort agréable petite rue très commerçante et populaire, avec sa supérette, où l'on trouve tout ce qui est nécessaire; d'ailleurs, la plupart des étalages ci-dessous et page précédente en proviennent (épicerie, droguerie, alcool, plats préparés, photos, récupérateur de bouteilles, cosmétiques, hygiène.).

Boutique de vêtements. Non ce n'est pas le faubourg Saint Honoré à Paris, ni son équivalent le long des grandes artères aux boutiques de luxe de la ville.

Il est vrai que c'est Noël et que tout est particulièrement soigné . Cependant, bon nombre de décors existeront encore après.
 

A propos de vêtements.. Le vert est leur couleur favorite, portes, manteaux et bien d'autres choses, y compris le cuir que police et militaires affectionnent. A l'entrée d'un Transal, un militaire allemand accueillait les visiteurs, serré dans une impeccable combinaison de cuir vert très moulante; cette vision me rappelle celle de motards allemands de la police moulés dans des tenues semblables. Du sur mesure, de l'ajusté sans concession. Pour modifier l'image de marque du pays, le gouvernement allemand a remplacé le vert par le bleu de tous les pays du monde.
A côté du troufion français d'une certaine époque, ça a l'air un peu mieux (2013), nous étions si mal fagotés que Le Président allemand s'était plaint au nôtre (Pt  G d'Estaing) en ces termes: "vos soldats nous font honte !" j'en faisais partie, et j'avais honte. Tout se tient, l'entretien général suivait, véhicules inclus (des accidents faute d'entretien, pour raison d'incompétence, de logistique, de je m'enfoutisme sinon de rétorsion). Dans le fond, peu de choses ont vraiment changé.
Il peut y faire un peu frais dans cette station balnéaire de la mer du Nord, mais qu'à cela ne tienne, on sort quand même et on s'installe pour une bonne bière, un petit plat, un café gâteau et si ça fraîchit trop, les couvertures sont à disposition sur les fauteuils. photo hibis

Les employés œuvrant à l'extérieur sont généralement habillés par leur entreprise, dont ils portent le nom. Leur vêtements, une combinaison, mais aussi une grosse veste parka selon la nécessité, sont confortables et pratiques.

Les tailles. Nos enfants habitent en Allemagne du nord. L'année dernière, ils nous disent : "vous avez raccourci vos jeans ?  ça se voit. Avec notre air étonné, ils nous précisent qu'ils ne font jamais le bas de leurs pantalons car "chez eux, il y a plusieurs longueurs pour une même taille. C'est comme pour les tailles américaines, qui ont deux groupes de chiffres, exemple, 33/32 le premier pour la taille, le second pour la longueur. Dans ces pays anglo-saxons, il y a la même chose pour la longueur des manches de chemise, etc. Et le choix y est, contrairement à chez nous ! pourquoi pas ? parce qu'on est frileux du commerce. C'est pas notre truc. "On n'a pas la vente". La sécurité d'abord, on ne commence à produire que si le carnet de commande est plein, ce qui a généré pendant longtemps des attentes de tout partout, la voiture, le téléphone. Il y a du mieux, mais c'est contraint et forcé; parce que les autres le font.
Dans notre village, le lavage de la voiture aux rouleaux devrait commencer à 2 euros, mais cette possibilité est supprimée pour ne commence qu'à 4 euros. Notre mentalité restrictive est toujours et bien ancrée.

Le choix de tout partout. Vous trouvez que les feuilles de papier d'essuyage de cuisine sont trop grandes ? ils le savent et en font de détachables par demi-feuille ! (nous en avons). en France, on chercherait plutôt à les doubler pour vend plus sans se prendre la tête, mais sans comprendre non plus que cela en refreine l'usage ou qu'on en découpe de plus petits morceaux soi-même.

Vous avez besoin de pochettes en plastique pour protéger ou retrouver de petits objets, papiers ou autre, il y en de toute la tailles avec fermeture étanche ou pas. Nous nous les procurons là-bas, ça n'existe pas chez nous car les aspects pratiques de choses modestes de la vie n'intéressent pas nos grands ou petits esprits.

Vente sur internet. Ils n'ont pas tardé à comprendre et il y a les prix et le choix ! mon épouse achète une jolie paire de tennis fantaisie (ARA). Elles sont Allemandes et se font en quatre largeurs de pieds !

Bouteilles à l'unité ou en caisse. Toutes les bouteilles sont consignées, verre ou plastique. Ils consomment une eau légèrement pétillante. Il y a des dépôts où les gens vont chercher et ramènent les bouteilles avec leur caisse.  hibis

Comme chez nous, il y a des paquets de boissons. C'est un petit magasin, regardez la densité et la variété des produits. Hygiène et cosmétique inclus. hibis

Bouteille cadeau d'anniversaire pour faire un gâteau.

Même rue commerçante, un petit magasin avec des alcools partout, serrés sur trois rangées plus le fond. Présentés en jolis flacons de verre, pots vernissés, tonnelets superbement fignolés. Service à la tireuse. Etiquettes descriptives soignées. Du vin aussi. Impensable. Comment font-ils ?


hibis

hibis

hibis

Cette rue commerçante a l'air d'avoir été crée de toute pièces. Il semble qu'une rangée de magasins bas ait été plaquée, de chaque côté, contre les belles demeures anciennes qui bordent cette rue, demeures que l'on retrouve dans tous les quartiers avoisinants situés près de l'Elbe. Comme l'espace est ici largement calculé, il y a eu place pour réserver un parking en épis de chaque côté de la rue et tout le long, avec comme seules interruptions les entrées ou passages d'accès aux immeubles ou garages. Ce qui crée parfois quelques bouchons. Globalement, c'est le pied, et on y va volontiers. C'est aussi comme cela que le commerce vit.
Et pan, dans la vitrine ! La population vieillissante aidant, si l'on peut dire, il ne serait pas si rare qu'une voiture défonce un magasin dans cette rue, le conducteur se mélangeant les pédales. Ici, une voiture bien à l'abri dans ce qu'il reste d'un joli magasin. photo hibis Sophie

Dans ce gigantesque magasin disparu début 2013 (1000 Töpfe) mais qui faisait le bonheur de tous, voici route une rangée de plusieurs mètres de.. quoi, des boutons ? réponse inversée : erutifnoc top elcrevuoc

En face étaient disposés autant de modèle de contenants.. le rayon étant déjà vidé en ce Noël 2012.

Des moules à gâteaux à la folie. clic ! et il y en a bien d'autres encore, ici et ailleurs.

Il faut dire que le gâteau est le cadeau culte lors des petites fêtes entre familles amis et voisins. photos hibis

Ce qui semble être des étiquettes sont en réalité des paquets de fiches détachables. On coupe la longueur désirée, on détache une fiche du paquet correspondant sur laquelle on reporte la longueur coupée. Je crois qu'on fait aussi le total. photo hibis

Sur un stand de Noël en France, ils vendaient des décors, dont des rubans, selon la même méthode.

On a un peu tendance à penser que tout ce que l'on voit est allemand, mais ils importent beaucoup, copient beaucoup aussi, parfois pour remplacer un produit par leur propre brevet. A propos de brevet, ils ont là aussi mieux étudié l'affaire que nous et je suppose que le nouveau brevet européen s'inspire plus du leur que du nôtre. Mais ils sont à  l'origine de tant de choses ou s'arrangent pour l'être : comment expliquer qu'une plaque à induction "Electrolux" (suédois), vue dans un magasin, soit estampillée 'fabriquée en Allemagne" (traduit de l'Allemand bien entendu). Exactement comme l'ouvre-boite français "Bordnet" ! Ils sont tous deux certainement fabriqués en Chine, mais ils en gardent la maîtrise. Qualité Allemande.


La différence de qualité de construction entre les deux pays est flagrante. Les immeubles même dit de standing font bon marché malgré leur prix et paraissent vite palots ou tâchés, balcons couverts de dégoulinures peut de temps après la construction. Plus tard apparaît la rouille des fers à béton et les dégâts plus graves (éclatements, fuites sur les balcons etc.) seront supportés par les propriétaires; à eux de surveiller leur syndic ou de procéder eux-mêmes à le recherche de devis.

RELEVE DES COMPTEURS (eau, électricité, gaz, chauffage) En Allemagne (Hambourg), l'habitant relève lui-même ses compteurs d'eau qui sont dans son appartement. Et il y en a !!   cela pour l'eau chaude, et l'eau froide). Il y en a souvent quatre parce qu'ils raisonnent par colonne montante et qu'une colonne traverse tout droit chacun des étages. Ici, pas de gaines techniques par étages avec desserte horizontale. C'est plus simple et sécurisé. Le principe est généralisé. Les habitants relèvent tous leurs compteurs d'eau une fois l'an.
De même, le compteur électrique, placé en sous-sol (en batterie) pour l'ensemble des logements,  est relevé et transmis chaque mois par l'habitant lui-même.
Immeuble de la dernière guerre en excellent état dans un quartier de standing.

2 Robinets et 2 compteurs sont ici encastrés l'un sous l'autre dans le carrelage de la baignoire. eau froide et eau chaude.   Il y en a deux autres dans les toilettes qui desservent aussi la cuisine. Soit 4 robinets généraux et 4 compteurs ! ce principe est généralisé. photo hibis

Chauffage par radiateurs.
Chaque radiateur (cas cité, 12 radiateurs) est équipé d'un petit compteur de thermies (quantité de calories produites) qui est relevé une fois par an, mais pas par le locataire). Selon la consommation, un supplément est demandé, mais ce peut être un remboursement.

La fenêtre allemande

Elle est positionnée en alignement  extérieur du mur. Elle est à simple vantail et double ouverture, au choix: latérale (à la française) ou à bascule (ouverture limitée par le haut). l'ouverture latérale sert essentiellement au nettoyage des vitres, car le battant, de grande dimension, devient alors gênant.
Situées à l'intérieur de la pièce, les rebords du mur sont à l'abri des infiltrations d'humidité, du froid, et des salissures. D'un pont de vue esthétique, la façade est toute plate et uniforme, mais l'épaisseur du mur permet de poser quelques objets, et tous les décors lumineux de Noël.

Location logement. Je ne sais pas ce qu'ils font lorsqu'un locataire cesse de payer son loyer, ou casse tout avant de partir. A moins que cela ne se fasse pas, vu les risques. Par contre, le locataire est tenu de remettre le logement en état, c'est à dire bien souvent obligé de repeindre murs et éventuellement portes - en blanc car tout est blanc, et le cas échéant, si il y est resté longtemps ou si elle est abimée, remplacer la moquette ! Comme j'aime le rappeler, la justice là-bas est réelle et réactive. J'ai raconté plus haut l'histoire d'un locataire qui voulait demander un rabais sur le loyer parce qu'un nouveau chantier créait du bruit ! ayant raison selon la loi allemande, il pouvait l'exiger. L'affaire s'est terminée par une négociation (gel du prix du loyer pendant un certain temps que je ne connais pas).

Le colis trop long.  Nous avons eu un calendrier de l'Avant plié en deux (cassé, dirai-je) pour le faire rentrer en forçant, ce qui a coincé la porte de la boite qu'il avait ouverte avec son passe.  En Allemagne, si nécessaire, le facteur distribue le courrier à chaque boite située sur chaque porte des deux étages d'un petit immeuble ancien. Qui dit mieux et comment font-ils ? jamais ils n'auraient l'idée de casser un paquet. Ils font leur métier paisiblement, et sont pourtant assez lourdement chargés. Notons qu'ils connaissent depuis toujours  les vélos à béquille sur roue qui tiennent tout seuls.

La poubelle. Je respecte les gens qui ramassent les poubelles, noirs, basanés ou blancs. Je leur place la poignée du bon côté et à l'occasion, je leur dit bonjour, un petit mot, ou je m'avance pour aller la chercher au camion. Mais ma poubelle est remise n'importe où et n'importe comment, parfois le couvercle ouvert (bonjour la pluie). En Allemagne, les ramasseurs de poubelles vont les chercher dans le local de l'immeuble, ou une sorte de cabane placée en bordure de propriété, et les remettent en place correctement. J'ai vu cela dans trois logements  situés dans trois quartiers différents, dont l'un plutôt populaire (mais non en banlieue, dans les grands ensembles sociaux). Qui dit mieux et comment font-ils ?
Préoccupation écologique
. Pas de sel pour un pays qui reçoit tant de neige, mais de petits gravillons noirs. sur les routes, je ne sais pas, nous sommes dans un quartier de très  grande ville. hibis

Les allemands ne supportent pas le bazar, les fils électriques partout, ni même les chasses d'eau apparentes. Ils cachent tout. Les fils que vous voyez ici plongent dans un gaine qui fait le tout de l'appartement ou bien ils sont cachés derrière un meuble, un fond quelconque.

Aspects pratiques


Bloc de prises normalisé pour secteur, réseau câblé internet, TV, téléphone etc. Il s'agit bien d'un bloc et non d'éléments juxtaposés. On peut y mettre les raccordements de son choix. Très esthétique. Que dire de notre prise téléphone actuelle ? le moyen âge. hibis
Dans un rang de petit magasin, près de l'entrée, Machine autonome de réception de bouteilles plastiques et verres + canettes diverses je crois (trou du dessous). Propreté, aucun bruit, les bouteilles sont enfoncées horizontalement. Le ticket délivré peut être mis dans la boite pour en faire don. (étiquette bleue et jaune)
photo hibis

Etendoirs à linge géants. A titre de comparaison, on peut voir deux personnes en premier plan rapproché.

Des modèles que l'on ne voit pas en France. photo hibis

Un commerce qui peut paraître excessif pour des gens épris d'écologie - c'est une contradiction que peu d'écolos et politiques soulignent, et qui n'hésitent pas, à l'occasion, à déplacer leurs déchets chez les autres. Commerce excessif à l'anglo-saxonne améliorée par leur souci d'efficacité. Mais c'est souvent pratique, comme des sachets plastique transparents de toute taille jusqu'à la toute petite, à fermeture étanche, que nous ramenons en France. Il y a d'innombrables besoins quotidiens non satisfaits, ils les traquent et les comblent. Cela les conduit à fabriquer de tout, jusqu'à l'invraisemblable l'invendable, peu importe, ça fait partir de l'offre. Nous ressentons aussi cela comme étant irraisonnable, tout en se laissant vite tenter.

Distributeur de billet en Banque. Généreuse dimension du cache clavier; billets sortant au-dessus du clavier, petite tablette (grise).

hibis
Je ne me souviens pas en avoir vu en façade, comme en France. Ils sont dans une pièce isolée accessible par carte.
Lecteur de carte de magasin, Généreuse dimension du cache clavier, carte enfichée verticalement devant soi et non dans une fente que l'on cherche, au risque de plier la carte.
hibis
A gauche, le grand sapin de Noël traditionnel possède un pied à serrage par câble  et levier (*). Commodité et Sécurité.

ampoules classiques de sapin de Noël sont ici livrées avec un outil pour les enlever. Les diodes font naturellement fureur. photos hibis

(*) Leurs sapins peuvent être de grande taille. Particularité, ils ne sont installés, avec leurs décors et leurs vraies bougies, que pour les seul deux jours de Noël. Dans la famille que je connais, tradition oblige, mais sous la pression familiale, une petite rallonge est parfois consentie. Par ailleurs, ils sont formés à la sécurité, et les parfois gros feux d'artifice sont installés dans la rue en tout sécurité. Enfin, je n'ai pas de statistiques sur le sujet.  Mais ils sont prudents. Au jour de l'an, ça fuse de partout dans la ville, le ciel s'illumine au lointain, on descend avec un verre de sekt et on bavarde en groupe car tous se connaissent.




hibis Curiosité                   retour au début de page