hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis    Curiosité diverse..  
  •  sommaire par thème
    •  habitat, arts, ouvrages façades et maisons - fontaines, campaniles, cadrans, peintures murales.. - immeubles, tours, habitats divers -
      constructions anciennes, antiques, objets d'art - édifices religieux et religions
      techniques et matériaux, évolution - ouvrages d'arts, gigantisme ialiste
    •  c'est drôle (ou pas) ville et nature, plaques et affichettes, commerce, humains, animaux, la bouffe, véhicules, arts, objets, usages et croyances.
    •  sciences et techniques phénomènes de base, pièges et surprises. unités, forces et composition, énergie, masse, vitese - pression (solides, liquides, gaz), dynamique, température..
    •  physique de la vie (approche) les minuscules qui font des géants, un milieu si complexe, étonnant de créativité - notre naissance.. - physique de l'univers, une interrogation ?
    •  électricité piles et batteries, éclairage, courant électrique (compréhension), (électro)magnétisme, gigantisme - électrostatique - dangers..
    •  sociétéécologie, économie, qualité française et allemande, faits et méfaits..
    • éfits
    •  éditorial l'envie du moment..
  • ou     sommaire global

  ou   "Drôle" global

Cette page:    Le meilleur de la technique 1,     les 2 CV Citroën en folie

Juillet 1989 ; le rassemblement mondial de 2 CV (la deudeuche) a révélé l'imagination extravagante, sinon extrême, des aficionados de la petite Citroën ; quelle est la plus folle, est-ce l'allemande dédiée à l'amour , l'anglaise en bois verni qui ne ressemble plus du tout à une 2 CV mais en a le châssis, ou encore la 2CV à double face, qui se conduit des deux côtés?

Seuls quelques nostalgiques ramenaient tout ce petit monde à la raison, les purs, les vrais, ceux qui ne parlaient que de pièces de rechange et connaissaient l'année et le modèle de leur dynamo, n'acceptant que des pièces d'origine les plus anciennes.

Le bruit caractéristique de son démarreur, qui semble ne jamais pouvoir faire démarrer le moteur, lui a valu le joli surnom de " cocorico".  Pour la même raison, on aurait tout aussi bien pu la surnommer  ";coqueluche", ce qu'elle est en somme devenue.. tant cette voiture était un mode de vie universel.

Malgré sa simplicité extrême,  elle était si vaillante que bien des gens sont partis avec sur les mauvaises routes d'Europe et bien au-delà, sans problème majeur, à une époque ou l'on servait l'essence à la louche ou presque dans certains pays.

La voiture a été crée en 1937, juste avant la guerre, à la demande de Pierre-Jules Boulanger, patron de Citroën. Son cahier des charges était le suivant :
pouvoir transporter deux cultivateurs en sabots, 50 kg de pommes de terre ou un tonnelet, à la vitesse maximale de 60 km/h, pour une consommation de 3 litres aux 100 kilomètres.

Son prix et son entretien devait entrer dans le budget d'un ouvrier.


Le prototype n'avait qu'un phare. Et un démarreur à ficelle ! 
Des tôles ondulées plates, inclinées en arrondi vers l'avant, la recouvraient. Elle n'a jamais été produite telle quelle. Sa suspension révolutionnaire, très souple avec une grande indépendance des roues, faisait dire d'elle qu'elle était la seule voiture à pouvoir transporter des œufs sur toutes sortes de terrains sans les casser. Je sais aussi par expérience que c'était aussi la seule à pouvoir monter une certaine côte verglacée dans le nord de la France (St Omer).

 

La seule, la vrai, celle des puristes, avec son moteur d'origine, à droite.

Traction avant dotée de rotules à articulation simple (joint "Cardan"), elle était célèbre pour ses départs hoquetant et ses inquiétants soubresauts. Pour ses essuie-glace pneumatiques aussi, qui ralentissaient.. au ralenti, sans oublier son fragile frein à main, qui, parquée en descente, a fait courir un de mes amis derrière elle..Suspension extra souple à grand débattement qui lui permettait de passer partout, avec son balancement et ses dévers caractéristiques.

Vitre coupée en deux à l'horizontale, se relevant et se rabattant parfois inopinément !

Un moteur deux cylindres rustique, refroidi à l'air, simple et facile à démonter pour être dépanné et réparé facilement partout.

L' allumage des deux bougies reposait sur une bobine fournissant la haute tension à partir de la batterie et d'un rupteur (vis platinées), protégé des étincelles par un condensateur, l'ensemble agissant sur chaque cylindre (donc aucun distributeur type Delco).


La Rolls des deudeuches, avec une calandre de "Traction". "La traction" était le nom de celle-ci, première traction avant du monde, avec un look hors du commun.

C'est bien fait, c'est superbe ; on en avait rêvé, il l'a faite.

 


thème pour enfants.


C'est toute la Bretagne ; est-ce offert par l'office du tourisme ?

Equipée pour la brousse ..

.. et façon Safari.

 

Les transformées.. j'ai retenu seulement deux modèles parmi tant d'autres qui ne sont plus de vraies 2 CV, dont, parmi les plus audacieuses, une 2 CV roadster façon baignoire, et une anglaise en bois vernis aux formes lissées.



2CV jaune double (deux voitures soudées dos à dos. Très longue, on ne voit qu'un côté ici. Pas très pratique pour la marche arrière

En fait, le conducteur se retourne et s'assoit dans l'autre sens pour repartir en arrière ..vous comprenez ?
Roule réellement dans les deux sens.

L'excès en trop, mais intéressante pour le travail accompli et l'argent dépensé ; Allemande.
 Plus étonnant encore l'intérieur et même le dessous, vu par le renvoi d'un miroir placé pour les visiteurs.

suite possible  les Belles d'Autrefois, voitures, infos Michelin..

hibis Curiosité                   retour au début de page