hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis    Curiosité diverse..  
  •  sommaire par thème
    •  habitat, arts, ouvrages façades et maisons - fontaines, campaniles, cadrans, peintures murales.. - immeubles, tours, habitats divers -
      constructions anciennes, antiques, objets d'art - édifices religieux et religions
      techniques et matériaux, évolution - ouvrages d'arts, gigantisme ialiste
    •  c'est drôle (ou pas) ville et nature, plaques et affichettes, commerce, humains, animaux, la bouffe, véhicules, arts, objets, usages et croyances.
    •  sciences et techniques phénomènes de base, pièges et surprises. unités, forces et composition, énergie, masse, vitese - pression (solides, liquides, gaz), dynamique, température..
    •  physique de la vie (approche) les minuscules qui font des géants, un milieu si complexe, étonnant de créativité - notre naissance.. - physique de l'univers, une interrogation ?
    •  électricité piles et batteries, éclairage, courant électrique (compréhension), (électro)magnétisme, gigantisme - électrostatique - dangers..
    •  sociétéécologie, économie, qualité française et allemande, faits et méfaits..
    • éfits
    •  éditorial l'envie du moment..
  • ou     sommaire global

  ou   "Drôle" global

         Toilettes 8 - normes, hygiène, moralistes..
English


Selon le WSSCC basé à Genève, 2,5 milliards d'humains vivraient sans toilettes. Or les excréments tuent par millions chaque année car on ne fait généralement pas le rapprochement entre l'eau utilisée, les maux de ventre et les diarrhées, dans des pays où les maladies sont très fréquentes et où les principales préoccupations sont la nourriture et l'eau. Au Kenya, dans Kibera, le plus grand bidonville de Nairobi, 500.000 des 800.000 habitants n'ont pas de toilettes accessibles.

La solution occidentale est totalement inadaptée à ces pays. car trop grande consommatrice d'eau, nécessitant un réseau d'écoulement et des stations d'épuration. Économiques, les fosses sceptiques finissent également par infiltrer les nappes et souiller l'eau, sans compter les mouches porteuses de maladies.
Une solution semble réussir en Chine, avec des toilettes écologiques "sèches", où urines et matières fécales sont séparées, ces dernières étant ensuite placées dans des collecteurs à compost afin d'être utilisées comme fertilisant. Deux ONG ont lancé un appel à l'union Européenne pour que ce problème de santé soit pris en compte.
Voir plus bas, "les toilettes écologiques".
Deux ONG ont lancé un appel à l'union Européenne pour que ce problème de santé soit pris en compte.
Les deux groupes français qui dominent le marché mondial de l'eau ne se sont pas préoccupé de ce grave problème.

A L'air vif On sait bien que dame nature purifie lorsque l'air est libre et "vivant", sous réserve tioutefois de rester dans des limites raisonnables. Le confinement est source de bien des maux.  Ne préconise-t-on pas d'aérer régulièrement les pièces ?

Toilettes avec vue. Les toilettes, privées ou publiques sont des lieux clos, souvent mal ventilés et insalubres.
A l'évidence, ce n'est pas le cas de celles-ci.


 
C'est typiquement anglais, naturellement>..

A Chaumont, dans le parc ; blocs toilettes très aérés : largement ouvert sur les côtés, jusque sous le toit. Très esthétique et convivial, bien qu'il n'y fasse sans doute pas très chaud l'hiver. Pour une forte population d'été, c'est parfait. Les parois latérales des box ne descendent pas jusqu'au sol, à l'anglo saxonne, ce qui semble se généraliser. mais attention au sac posé à terre !

Hygiène
On ne devrait ne rien toucher avant de s'être lavé les mains. Ni couvercle, ni balayette, ni robinet, ni porte. Les robinets automatiques apportent une réponse partielle, mais ils devraient se placer automatiquement devant nous avant de pouvoir se lever du siège ! impensable.

Ne plus serrer les mains ?  les européens sont pratiquement les seuls à tenir à cette pratique, qui se répand toutefois dans les milieux professionnels et diplomatiques.

Raffinement ; avec leur nouvelle cuvette de wc, les japonais ont mis au point une véritable station de lavage pour fesses.

Je ne les ai hélas jamais vus ni expérimentés, mais cela vous lave et vous sèche. On aurait pensé à une sorte de rouleaux, comme pour le lavage des voitures, mais il s'agit de jets. Certains s'y rendront peut-être pour leur seul plaisir, pour une sorte de thalassothérapie locale. Un jour, le ludique prenant le pas sur l'utile, ça bouillonnera peut-être comme un jacuzzi ?
Depuis cette première présentation, il y a eu un autre progrès : analyse d'urine, mesure de pression artérielle, proportion de graisse et pesage. De quoi vous couper l'envie d'y entrer. Quand je pense qu'on cherchait avant "un petit coin tranquille" !  voir plus de détails dessous.

En attendant leur commercialisation, des lingettes de papier imbibé >ont été présentées ; elles ménagent les fesses sensibles et des hôtels (de luxe) auraient été intéressés.

Besoins pressants. la loi anglaise prévoit que les femmes enceintes demandent assistance à un "Bobby", agent de police anglais, lorsqu'elles ne peuvent plus se retenir. L'aide consiste au prêt du casque par le policeman. Pour le petit besoin s'entend. On ne dit pas ce que fait le policier ensuite, par exemple, si il remet imperturbablement son caque sur la tête. Dans La City, petit quartier préservé aux us et droits moyenâgeux, un policeman doit masquer (de sa cape ?) toute personne qui aurait un petit besoin trop pressant. La Reine ne peut entrer dans ce quartier qu'avec une autorisation.

Toilettes avec morale ; après l'Allemagne, les toilettes parlantes font leur apparition aux Pays-Bas. Équipées de plusieurs détecteurs, elles rappellent à l'utilisateur, après (l')avoir examiné et reniflé (?), les règles d'hygiène à respecter (tirer la chasse, ne pas fumer..) et préviennent même le prochain utilisateur. Avant qu'il ne rentre ? Ce sera bien pour les mal voyants. La prochaine évolution pourrait-elle infliger une punition ?

.. Et prévention routière. Au Nouveau Mexique, les urinoirs causent. Plus de 300 galettes désorisantes qui parlent équiperont les bars de l'Etat, car "il n'y a pas d'audience plus captive qu'un type devant un urinoir", affirme l'inventeur. Selon l'hebdomadaire "Marianne", le client urineur pourrair entendre "salut beau gosse, t'as bu quelques verres ? c'est le moment d'appeler un taxi ou de te faire ramener".

"On s'en lave les mains" du docteur Frédéric Saldmann. Par  Anne Jeanblanc. Le Point 03 2007.

"La révolution antibiotique nous a conduits à baisser la garde et à ne plus enseigner les vieux principes de l'hygiène dans les écoles. Il faut réapprendre les gestes simples de la salubrité"."Le séchage est primordial", car il y a 500 fois plus de germes sur les mains humides que sur les mains sèches. Mais il faut les essuyer de façon mécanique, avec du papier ou une serviette à usage unique. Les souffleurs d'air chaud envoient dans l'atmosphère des germes qui peuvent alors être inhalés. Le nouveau Dyson serait-il mieux ? j'ai un à priori positif.

Dans un milieu humide et chaud, le nombre de microbes est multiplié chaque heure par cent. Les brosses à dent doivent être jetées après un rhume, une bronchite ou toute infection ORL. Chaque nouvel usage est source de recontamination, et on traîne longtemps une vieille grippe sans comprendre.. Idem pour les mouchoirs conservés dans une poche, bien au chaud.

Tirer la chasse sans fermer la lunette des toilettes. Je cite : "Une étude américaine montre que les gens ont souvent le réflexe de regarder l'intérieur de la cuvette des WC au moment de tirer la chasse. Et, en particulier dans les toilettes munies de système à pression, les germes éventuellement présents sont alors propulsés dans l'air et ils peuvent provoquer des infections respiratoires. Pour éviter ce phénomène d'aérosol, il faut donc toujours rabattre le couvercle avant d'actionner la chasse d'eau".

hibis Ce qui n'empêche pas de regarder pour surveiller ses selles. Certaines toilettes (Allemagne..) comportent une partie plate sur laquelle on dépose notre petit cadeau. On peut ainsi mieux surveiller ses selles, habitude utile à titre préventif.

Escherichia coli ; la bactérie fécale qui se propage par tous les contacts : robinets, poignées de portes, poignées de mains.. la souche 0 157 H7 est la plus redoutable. responsable de décès chaque année.

Légionelle> ; elle prolifère dans les ballons d'eau chaude et les climatisations mai entretenues.

Entérocoque Yersinia ;> Une des multiples bactéries qui se développent dans les cuvettes des toilettes.

Toxocara canis ;> >ver parasite présent dans les excréments des chiens qui souillent parfois les bacs à sable pour enfants.


Station de lavage de fesses ?
A priori, perçu comme un rien ridicule et dispendieux, cela prête à sourire . Le temps passant et réflexion faite, et pour un usage publc, le rapport qualité-coût global / efficacité pourrait être sans égal. A l'évidence, gains de papier toilette, rouleaux d'essuie-mains, plus le personnel d'approvisionnement. Réduction à minima sinon suppression des lavabos !! Le bilan énergétique lui, pourrait être négatif malgré la disparition des sèche-mains électriques, mais on peut compter sur une réduction d'eau consommée. Ce n'est là que l'aspect technique, car il y a un autre enjeux, et de taille ! réduire les coûteuse solutions envisagées pour aseptiser les hôpitaux et établissements publics (portes spéciales sans poignées etc, une course perdue d'avance si l'on en a toujours sur les doigts. La meilleure des solutions est toujours celle qui élimine le mal à la base et les japonais l'ont peut-être compris dès le départ de l'étude. Vient ensuite une commodité sans pareil pour les personnes âgées, et handicapées.

On voit mieux maintenant ses immenses bienfaits potentiels


hibis Curiosité                   retour au début de page