hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis    Curiosité diverse..  
  •  sommaire par thème
    •  habitat, arts, ouvrages façades et maisons - fontaines, campaniles, cadrans, peintures murales.. - immeubles, tours, habitats divers -
      constructions anciennes, antiques, objets d'art - édifices religieux et religions
      techniques et matériaux, évolution - ouvrages d'arts, gigantisme ialiste
    •  c'est drôle (ou pas) ville et nature, plaques et affichettes, commerce, humains, animaux, la bouffe, véhicules, arts, objets, usages et croyances.
    •  sciences et techniques phénomènes de base, pièges et surprises. unités, forces et composition, énergie, masse, vitese - pression (solides, liquides, gaz), dynamique, température..
    •  physique de la vie (approche) les minuscules qui font des géants, un milieu si complexe, étonnant de créativité - notre naissance.. - physique de l'univers, une interrogation ?
    •  électricité piles et batteries, éclairage, courant électrique (compréhension), (électro)magnétisme, gigantisme - électrostatique - dangers..
    •  sociétéécologie, économie, qualité française et allemande, faits et méfaits..
    • éfits
    •  éditorial l'envie du moment..
  • ou     sommaire global

  ou   "Drôle" global

       Toilettes 3  - les naturelles et champêtres..
English


Nature.. omme l'indique la plaque apposée,  ce mur n'est pas celui des lamentations, mais du soulagement.  Il a connu des jours glorieux. Découvrez les en cliquant sur la plaque rouge apposée au mur. N'y allez pas pour vivre une expérience unique, c'est (hélas) terminé maintenant. hibis

 Ecologique, la "cabane au fond du jardin".

 

La vrai cabane au fond du jardin, la voici, encore que celle-ci soit bien coquette (reconstitution d'époque non utilisable)  hibis
 

Une autre cabane, version montagne, dans le Valais (Suisse), sur le lieu d'un refuge pour randonneurs. à suivre ci-après (à gauche)

 

La cabane du Valais (suite): Le panorama, bucolique et paisible .. engage à ne pas se presser .. le bonheur n'est pas loin.
hibis Corinne
 

 

Las,  la cabane tourne le dos au spectacle. La pente, vertigineuse, n'est en effet pas destinée à l'observation mais à un écoulement prioritaire. A l'intérieur, on s'accroche - ou l'on prie - en songeant que la fragile construction pourrait aussi basculer plus bas. Il y a bien des câbles d'étayage, avec leurs pitons fichés dans le sol, mais tout bien pesé, ils inquiètent plus qu'ils ne rassurent. Humour suisse ou dépannage ? il y a d'autres wc plus conventionnels dans le refuge.
hibis Corinne


Rétrospectivement, je crois que celle-ci était encore pire. Le panneau inquiétait par lui-même: pointé vers le ciel, comme un présage, on ne pouvait se douter que la chose était tout à côté, "en bas": l'endroit était terrible. A commencer par l'accès, un étroit passage en pente le long de la paroi, qui laissait penser que l'on aurait mieux fait de s'encorder avant. Sous les planches béait un à pic de 300 mètres. Le bruit sans fin de la chute glaçait le sang. Je n'ai pas pris de photos. Garder l'équilibre était vital. hibis
Perry Taylor est un dessinateur humoristique installé en France ouest, qui s'est inspiré de Sempé dit-il, pour croquer la vie des français avec beaucoup de connivence. Très talentueux, il a été reproduit dans le journal "Connexion" qui s'adresse aux "expats" anglais en France. Consulter son site en tapant "Perry Taylor", ça en vaut la peine.

La scène représente une queue aux toilettes dames alors que celles pour les hommes sont vides car ils font dans les buissons, ainsi qu'un chien d'ailleurs et petit garçon.

Décors mural historique.
hibis Corinne

Bucolique. Une fresque qui recouvre l'ensemble des cabines. Quelle plante ? à voir les clochettes et un article de journal, ce serait de la bruyère, en très gros plan. Une plante dont la variété vivace en hiver était broutée par les animaux, en remplacement de l'herbe disparue. hibis Corinne.

Allemagne, mer du Nord: Les toilettes sont à l'étage. D'ici quelques heures, la marée va monter et  les toilettes seront en mer !  pas pour les marins et plaisanciers car aucun accostage n'est prévu !

C'est la fête à la cerise. Pas trop de cerises, mais on en a eu, et beaucoup de brocante. Aux toilettes, il règne une atmosphère étrange, les gens regardent, se regardent, pas très rassurés. hibis

C'est qu'il y a de de drôles de toilettes, pimpantes, joyeuses. Les portes sont ouvertes prudemment, lentement, au cas où il faudrait les refermer vivement...
Surprise, c'est neuf et propre ! cependant, on ne s'y précipite pas.
4. Et après, que faire se dit-on..

Voyons voyons, ça aurait bien l'air d'un lavabo, ce machin.. Retour à l'image 4 : pomper avec un pied est la solution !  


Pancarte pivotante. œuvre  d'artiste lors d'une exposition nature (il n'y avait pas de wc !) LIBRE de faire ce que vous voulez, OCCUPE ne pas déranger.

Qui donc raffole des poissons plus de toute autre habitant de la planète ? le japonais. Ils vont les chercher partout, en mer avec les plus longs filets jamais posés, dans la boue marine, pour ces étranges poissons amphibies venus du fond des âges, supposés ancêtres des animaux terrestres. Ces wc japonais sur le lieu de pêche et d'observation touristique, symbolisent l'étrange poisson.  TV RF3

la pointe de gauche est la mâchoire inférieure et l'on entre donc dans sa gueule - en réalité minuscule - deux yeux globuleux rotatifs - nageoires dorsale et caudale au sommet et nageoire avant inférieure. Le voici donc ce  poisson amphibie qui a pour nom periophtalmus ou mutsugoro au Japon. mutsugoro 1 (emblème du site), mutsugoro 2  (bajoues gonflées, nageoires repliées) mutsugoro 3 (toutes nageoires dépliées pour sa belle). Cet animal déploie et rabat ses nageoires d'un coup sec, comme un éventail.

suite possible  plutôt spéciales..


hibis Curiosité                   retour au début de page