hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis    Curiosité diverse..  
  •  sommaire par thème
    •  habitat, arts, ouvrages façades et maisons - fontaines, campaniles, cadrans, peintures murales.. - immeubles, tours, habitats divers -
      constructions anciennes, antiques, objets d'art - édifices religieux et religions
      techniques et matériaux, évolution - ouvrages d'arts, gigantisme ialiste
    •  c'est drôle (ou pas) ville et nature, plaques et affichettes, commerce, humains, animaux, la bouffe, véhicules, arts, objets, usages et croyances.
    •  sciences et techniques phénomènes de base, pièges et surprises. unités, forces et composition, énergie, masse, vitese - pression (solides, liquides, gaz), dynamique, température..
    •  physique de la vie (approche) les minuscules qui font des géants, un milieu si complexe, étonnant de créativité - notre naissance.. - physique de l'univers, une interrogation ?
    •  électricité piles et batteries, éclairage, courant électrique (compréhension), (électro)magnétisme, gigantisme - électrostatique - dangers..
    •  sociétéécologie, économie, qualité française et allemande, faits et méfaits..
    • éfits
    •  éditorial l'envie du moment..
  • ou     sommaire global

  ou   "Drôle" global

Cette page:  Perplexité 
English

Londres (années 70/80 ?). distributeur de tickets de métro). L'angoisse, surtout en anglais quand on ne connaît pas la règle. hibis

Angoisse suprême, en français, pour un distributeur géant du RER Paris-La Défense. Nous avons demandé de l'aide, pour gagner un temps précieux, cat il y avait un raffinement: avec ou sans ticket valable pour Paris.  Et il fallait représenter le ticket à la sortie..

Canada. Horaires du bac. Bon, récapitulons, à la tombée de l'heure.. service aux 60 mn ? 
 hibis

Horodateur/parcmètre. La première inspection angoisse (clic !)  1,2,3 - 1,2,3;  c'est clair, sauf qu'il faut aussi entrer le numéro de plaque de notre voiture, et payer - jusque là tout est - presque - normal. On attend alors le ticket qui ne vient pas. On cherche la fente distributrice. Rien. On regarde hébété pour la troisième fois, il faut se rendre à l'évidence, on n'aura aucun ticket. Ca marche comme ça !  On repart, mais pas très rassuré.  hibis

Allemagne du nord. Horodateur sans ticket et sans clavier! un téléphone portable suffit, le numéro est 200200. Est-ce avec abonnement, ou avec inscription préalable comme en France, quelques années plus tard ?  Borne alimentée par cellule photovoltaïque.  



Dans un Palace d'Abou Dhabi, Le plus sélect des distributeurs. Fabriqué en Allemagne, il est .. plaqué or et distribue .. des lingots d'or !!

Impôt sexuel (Courrier International 2011)   Cet horodateur-distributeur de tickets est une audace (2010). Jugez-en : faute de parvenir à imposer les prostituées du trottoir, les autorités de Bonn (Allemagne), ont mis ce système de péage au point. Les sept jours de la semaine, pour chaque nuit de 20h15 à 6h00, c'est 6 euros par prostituée quel que soit le nombre de clients (tout de même). L'organisation allemande ne s'arrête pas là, car en contrepartie, des box de bois situés à l'écart des habitations ont été mis à disposition pour les voitures des clients, avec un gardien pour 6 box, et des sanitaires. 
Les prostituées qui travaillent en établissement sont légalement imposées sur d'autres bases.
Ici, c'est 5,45 euros la nuit, de 20 heures à neuf heures, et au bord de mer. Chouette ! mais ici, en France, pas question de régulariser et organiser le sexe payant, Toutefois, et il s'agit de stationnement de mobilhomes. En assez mauvais état et HS. Normal, quoi.

- Au Québec.
Sous influence américaine, le premier plancher y est désigné comme premier étage, ce qui est pour nous le rez-de-chaussée.
d'après "Les français aussi ont un accent", de J Benoît Nadeau).  Voir habitudes et langages
Ca n'a pas de sens ! 
   1 - La direction d'un vent est celle  d'où il vient   (vent d'est, de sud..).  
2 - La direction d'un courant est celle  où il va .. 
Un courant d'est va dans le même sens qu'un vent d'ouest..
  Laiterie (latteria) automatique.  Géniale idée pour vendre le lait frais à la ferme, la latteria automatique est issue du génie italien.

les vaches vont elles-mêmes se faire traire.. Des distributeurs sont installés en France, mais sans les vaches ! (vu au pays basque).  voir "la bouffe"

Ce vieux phare du détroit du Bosphore, entre Istanbul et la mer Noire est l'un des quelques centaines qui furent construits en Turquie sous l'impulsion d'un navigateur français. Devenu immensément riche, il fut dénommé Pacha, et construisit par la suite sur la colline de Tamaris à la La Seyne sur Mer, de grandes maisons orientales, "les villas Pacha" d'aujourd'hui. Il y finira ses jours. C'est un lieu que je connais bien.

La rotation de ces phares est mécanique et ils sont remontés manuellement. Émission TV "Thalassa", FR3

Ce phare a aussi une étrange particularité car il est muni d'une girouette, et cette girouette a de quoi faire tourner bien des têtes. En la regardant bien, on voit qu'elle perd complètement le nord !!

L'histoire de la girouette pourrait s'arrêter là, mais les turc avaient pour habitude d'associer le noir au  nord et c'est pourquoi la mer Noire a pris ce nom, malgré son joli bleu méditerranée.

Des océans bosselés ? Le cas de Panama. L'image satellite germano-américaine ci-contre, de 2002, visualise les variations de la pesanteur due aux différences de densité des différentes matières à l'intérieur de notre planète (ici du moyen orient à gauche, Inde, et japon à droite) ; en rouge, les zones les plus denses (dont Indonésie au centre vers l'Australie), en bleu les moins denses (dont mer au sud de l'Inde, à gauche). Ces variations engendrent des variations du niveau des océans qui atteignent jusqu'à une centaine de mètres. Il s'agit d'immenses renflements et creux stationnaires, sans montées ni descentes car la pesanteur est en tous points perpendiculaire à la surface !  Le sol, bien moins malléable, n'est bosselé que par seul relief naturel des plaines et des montagnes.

Un des effets véritablement palpables est qu'il y a 30 mètres de dénivelé entre l'océan Atlantique et le Pacifique, donc de part et d'autre du canal de Panama (que l'on ne voit pas ici ! c'est très regrettable).

Bien comprendre la réalité à Panama : en creusant à l'horizontale à Panama, on devrait retrouver la mer au même niveau de l'autre côté ; eh bien non, il y a une différence de trente mètres !  en creusant dans un sens, on serait noyé sous trente mètres d'eau à l'arrivée, et de l'autre il y aurait un déversoir de trente mètres !



La connaissance a surtout progressé avec les satellites, qui mesurent "d'en haut". Mais rendons hommage à Erathostène qui, 200 ans avant JC mesura les dimensions de le terre avec 80 % d'exactitude !! cela à une époque où - dit- on - on la croyait encore plate.. on devine l'émotion suscitée..

Poisson pêché à la ligne. On imaginerait quelques pêcheurs installés au bord d'un digue, ou sur le bord d'un bateau. Mais ils sont nombreux, ici, l'un contre l'autre tout autour du bateau, assis sur une planchette. Les cannes à pêche montent de et descendent à un rythme effréné. Les thons volent et retombent juste derrière eux dans un trou. C'est paraît-il la pêche la plus écologique qui soit en ce monde, évitant le plus possible de stress au poisson. Après la prise, dans le trou, je ne sais pas.

On voit très bien des jets d'eau qui jaillissent tout autour, tambourinant la mer au-dessous des pêcheurs : c'est, est t'il précisé, pour que les poissons ne voient pas les pêcheurs !

Poisson pêché à la ligne ("palangre"). Une seule ligne, mais quelle ligne ! "les pêcheurs laissent filer une ligne principale sur une cinquantaine de km et à intervalles réguliers y attachent des lignes secondaires munies d'appâts. Chaque nuit, ce bateau lâche un millier d'hameçons à la dérive". Cela signifie aussi que le poisson pris sera tiré pendant des heures jusqu'à épuisement, mais également que des oiseaux marins avaleront leurs hameçons. Pour protéger les oiseaux, des pêcheurs déroulent leurs lignes la nuit quand les albatros dorment. L'un d'eux, néozélandais, utilise aussi  des serpentins de tissus qui les effraient. Il décongèle aussi ses appâts avant d'amorcer ses lignes pour qu'ils disparaissent plus vite sous l'eau. Il abat aussi d'une balle le thon obèse, qui peut peser plus de tois cent kilog. La loi Néo Zélandaise impose ces méthodes dans ses eaux territoriales

Ce n'est pas à cause du Mistral qu'on attache les pots en Provence !  Bon, je savais que sur la côte d'Azur, on scellait en terre des pots géants, pesant une tonne ou plus, mais ici, dans le Luberon, je n'y pensais pas. En fait, ici, tout disparaît et les pots provençaux aussi. 

Luberon; voici un arbuste qui ne mériterait guère de s'y attarder, pas plus que le pot du reste. Pourtant, le propriétaire qui y tient, a pris ses précautions aussi.  Clic ! hibis
En fait, on voit ces amarrages un peu partout maintenant car tout disparaît, preuve de l'évolution évidente de notre société.
Les pots ne sont pas seuls à être amarrés. Une chaîne scellée attache le pied de table de bar, et les deux chaises pliantes.

De modestes décors en bois flotté, placés en milieu d'une double voie, n'échappent pas à cette précautionite ! Désormais, on chaîne tout, et partout.  hibis

Etonnant, mais astucieux, c'est peut-être..  je n'en dis pas plus .. on peut le découvrir dans les pages sur les véhicules, drôle 3.2 . Ça en vaut la peine.

Je suis loin d'avoir encore tout vu : dans un magasin, attachée avec une chaînette, une alayette de wc  !! (sans photo, parole d'hibis).

Petites histoires d'hôtels et de chambres.

L'hôtel Ostfriesland, à Norden, en Allemagne, a décidé de calculer le prix des chambres en fonction du poids des clients : pour chaque kilo, il faut payer 0,50 €. Ainsi, la même chambre coûtera 30 € si l'on pèse 60 kg, mais 50 € à quelqu'un qui pèse 100 kg. Les clients sveltes vivent plus longtemps, explique Jürgen Heckroth, le propriétaire, ils peuvent donc venir plus souvent. C'est pourquoi nous les récompensons». Il y a d'aussi curieuses initiatives dans la restauration (voir "la bouffe", dans ces pages.

hôtels de charme. Sur le modèle du Chelsea de NY (*), on recherche à customiser l'apparence et les chambres de quelques hôtels, afin de satisfaire une clientèle exigeante à la recherche d'originalité ou en mal d'émotion. C'est ainsi qu'à Paris, un hôtel vient de s'installer à la place d'une boulangerie, qui fut fréquentée par quelque personnage célèbre. On y a donc conservé la représentation de ce lieu, en quelque sorte historique.
En Italie, l'un d'eux propose rien de moins que "l'Enfer de Dante", et l'on gravit les étages en passant du Paradis à l'enfer - on a un peu agrémenté la chose -  avec les décors adéquats - brûlants - de rouge et de noir. L'extase ou le grand frisson dans chaque chambre selon son goût. Je ne sais pas si l'avertissement célèbre posté à l'entrée e l'enfer a été reproduit à l'entrée de cet hôtel d'enfer : "Voi che entrate a chi, lasciate fuori le vostre speranze" (vous qui entrez ici, laissez  dehors vos espérances), mais pour ce concerne les tarifs, elle pourrait être judicieuse.
Je ne sais où, mais un hôtel a choisi le thème de la prison, avec des cellules en guise de chambre. Barreaux et paillasse dure devraient faire partie des éléments de confort. Pour tout individu nouvellement libéré, la transition n'en sera que plus douce. Aux USA, on propose de vrais cellules dans une vrai prison désaffectée.

hôtels de.. charmes. Au Japon, il y a des hôtels "à l'heure" qui ont - tout à fait légalement - pignon sur rue, et comme rien n'est simple là-bas, les façades de quelque uns d'entre eux seraient tout à fait surprenantes. Jugez en, l'un représente le carrosse de Sa Majesté la Reine d'Angleterre. Mais je ne sais pas ce qu'il y a à l'intérieur. Par contre, deux se distingueraient particulièrement en proposant : des chambres dont la représentation et les décors vont de la voiture à l'autobus, ou des lits qui montent au plafond ou qui descendent dans un aquarium..
On n'est pas en reste ailleurs, surtout dans les pays nordiques, assez prompt à saisir toute occasion dans ce domaine. Mais je ne me souviens de rien de précis. D'après une émission de France Radio, 5 janvier 2008.

(*) Cet hôtel est classé aux monuments historiques de NY, parce que le patron de l'époque, Stanley Bard, accueillait parfois gratuitement les personnes en difficulté. Il hébergea ainsi gratuitement pendant deux ans, sans le connaître, Milos Forman, cinéaste tchèque. L'hôtel devint célèbre car le cinéaste y demeura encore trois ans malgré ses succès financiers (Taking off, 71 - vol au dessus d'un nid de coucou). Quarante ans après, il descendait encore au Chelsea et y revient encore, bien que son patron, après cinquante ans de création de l'hôtel mythique, ait été remplacé. Milos Forman en est effectivement le principal actionnaire. "Le Monde 2", janvier 2008, pour l'hôtel Chelsea.

Chambres. Il est bien difficile de percer les petits secrets des gens, mais en pensant seulement aux toilettes, on imagine aisément qu'il puisse exister des décors et mobiliers tout à fait hors du commun. Pour les toilettes, voir "personnissimo 4", bas de page.
- Dans l'émission de France Radio, on cite une célébrité qui a collé au plafond, d'un mur à l'autre, une vue de New York survolé en hélicoptère de sorte qu'étendu sur le lit, il survole lui-même la ville ; renversant !
- Un architecte habitant un dernier étage près de Montmartre s'est rendu compte qu'il voyait le Sacré coeur par son vasistas. Il a fait découper une partie de son plafond (le toit en pente je suppose), qui a été vitré, de sorte que de son lit, il puisse admirer cette vue exceptionnelle.
- Quand aux lits, je ne connais qu'un lit exceptionnel, immense lit d'Indonésie qui remplissait pratiquement toute la chambre, avec d'énormes colonnes sculptées.
- Il y a de grands lits tout ronds, mais ça n'a naturellement pas de sens, et c'est sans doute dans la mécanique que l'on doit trouver les plus originaux, escamotables ou pas.


Cette fois ça y est, on a l'eau courante... mais ce n'est pas grâce au facteur comme on pourrait le croire.   hibis A Palerme (Sicile), mais dans bien des villes du sud aussi, les balcons sont exploités au maximum. Il sert pour le linge, c'est la moindre des choses, et comme rangement d'appoint. Près du marché, il suffit de descendre le panier pour faire ses emplettes ! (Clic) hibis



suite possible perplexité (suite), historique, audacieux

hibis Curiosité                   retour au début de page