hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis    Curiosité diverse..  
  •  sommaire par thème
    •  habitat, arts, ouvrages façades et maisons - fontaines, campaniles, cadrans, peintures murales.. - immeubles, tours, habitats divers -
      constructions anciennes, antiques, objets d'art - édifices religieux et religions
      techniques et matériaux, évolution - ouvrages d'arts, gigantisme ialiste
    •  c'est drôle (ou pas) ville et nature, plaques et affichettes, commerce, humains, animaux, la bouffe, véhicules, arts, objets, usages et croyances.
    •  sciences et techniques phénomènes de base, pièges et surprises. unités, forces et composition, énergie, masse, vitese - pression (solides, liquides, gaz), dynamique, température..
    •  physique de la vie (approche) les minuscules qui font des géants, un milieu si complexe, étonnant de créativité - notre naissance.. - physique de l'univers, une interrogation ?
    •  électricité piles et batteries, éclairage, courant électrique (compréhension), (électro)magnétisme, gigantisme - électrostatique - dangers..
    •  sociétéécologie, économie, qualité française et allemande, faits et méfaits..
    • éfits
    •  éditorial l'envie du moment..
  • ou     sommaire global

  ou   "Drôle" global

Cette page:  la nature, et le naturel, pierres, arbres..
English

Nature. On dirait de vieux pieux rongés. Il y en a ci et là le long des bras tranquilles de quelques cours d'eau (Loiret, bras de Loire), qui donnent l'impression d'un renforcement de berge détérioré.
C'est la partie aériennes des racines" d'un bel arbre (cyprès..) qui plongent dans l'eau comme celles du palétuvier. Ces incroyables protubérances verticales (pneumotophore), oxygènent de fait les racines noyées. Des sortes de schnorkel de sous-marin !  image ci-contre, prise sur le site romain de Vaison la Romaine, le long d'un petit caniveau (romain) dans lequel ne courait qu'un petit filet d'eau !!  Autres racines, au bord d'une pièce d'eau tranquille.
 hibis

Cette oeuvre artistique est un décor de champ réalisé par un agriculteur très doué et très patient. (l'Enquirer, USA)

Deux baobabs s'aimaient d'amour tendre .. (Madagascar, l'île qui, coupée de l'Afrique, a conservé de très anciennes espèces de vie).  Figaro magazine avril 2004.
Le baobab a peu de feuilles - afin de limiter l'évaporation - et un énorme tronc spongieux qui sert de réservoir d'eau. A la manière des plantes grasses (dont les feuilles sont en réalité des tiges aplaties).

Collé serré. Non, nous ne sommes pas aux Antilles, mais dans les Alpilles. Cet arbre semble bien décidé à ne pas céder un pouce de terrain au rocher. hibis

.. Et celui là doit avoir eu de gros soucis. On se demande pourquoi, mais ce qui l'a gêné a sans doute disparu. On peine à croire en effet, qu'il pouvait être tordu de naissance, mais après tout, pourquoi pas.

 
hibis

La nature nous réserve d'immenses surprises, qui vont à l'encontre de nos prétentions. Ne qualifie-t-on pas de légume un homme très atteint dans ses fonctions vitales ? les végétaux sont de complexes usines chimiques ; une simple feuille verte produit des miracles de chimie que nous n'égalerons jamais. 

Ils protègent certaines espèces animales, comme les fourmis, si elles leur sont utiles et en combattre d'autres, toujours chimiquement, leur arme principale. Ils peuvent lutter contre la maladie en produisant des anticorps, tout comme nous.

Cet arbre qui surgit d'un abri sous roche, se déhanche bien davantage que le précédent. Un véritable numéro d'acrobate.

Il prend appui, comme avec la paume d'une main, sur le bord du rocher !    hibis

Excroissances des vieux platanes.
Près de la Camargue, on pense bien sûr à une tête de taureau. Mais il manque les cornes. Dommage. Vous les regarderez désormais peut-être d'un peu plus près.  hibis

Les anglais prendraient à gauche, les hésitants une fois sur deux, quand aux bigleux, ils pourraient bien s'empaffer l'arbre. Cet arbre est peut-être le vestige d'une route bordée de pins ?  hibis Corinne

Les chèvres et les acacias. En Afrique, des bergers avaient un problème avec leurs chèvres qui tombaient malade quand on les mettait à brouter dans un certain enclos d'épineux ; ils ont fini par comprendre que les acacias s'avertissaient dès qu'une chèvre broutait l'un d'entre eux ; celui-ci émettait aussitôt un signal odorant et tous les autres acacias modifiaient leur sève pour la rendre toxique. (Weber, écrivain, radio et TV). voir aussi le monde et la vie Orchidées .. pour attirer les insectes, les plantes les séduisent à leur manière,  ou les feintent ! une espèce d'orchidée s'est dessinée une abeille et d'autre émettent des phéromones (odeurs, parfums) qui attirent les insectes pollinisateurs.
Et tant d'autres.. Il y a une fleur qui, lassée de voir trop d'oeufs pondus sur ses feuilles, s'en est dessiné de faux pour montrer qu'il y en avait déjà beaucoup et qu'il valait mieux aller ailleurs.
Les acacias adapteraient même la taille de leurs aiguilles en fonction du risque encouru, c'est à dire celui d'être brouté. Et plus rapidement que l'on ne pense. Bien ses épineux se protègent ainsi. Parfois sur le tronc tout entier comme cet arbre littéralement recouvert d'épines géantes. Dans bien des cas, le risque originel a sans doute disparu depuis longtemps. Magasine    8,5 cm : une belle aiguille. Mais il y a mieux encore.
J'ai vu de tels arbres dans un parc de l'ouest canadien. Impressionnant.  Celle-ci provient d'un îlot des Grenadines (arc d'îles qui prolonge les Antilles françaises). Je cherchais un coin tranquille, en claquettes (tongs), quand j'ai réalisé qu'à l'endroit choisi, mes pieds reposaient sur un tapis d'aiguilles comme celle que j'ai ramenée en souvenir (photo). En quittant le lieu, je  n'en menais pas large.  hibis
Goélands. Ils animent les ports de Bretagne de leurs cris, tout en  "garnissant" copieusement les toitures de leurs déjections. C'est une plaie. En voici une brochette, bien alignés au sommet de la toiture d'un immeuble qui, juste en dessous, abrite un bar-restaurant très justement nommé: "Le Goéland". hibis

Nature

Ce bois de chêne gomme, très très dur, mais devenu rare était très apprécié autrefois. N.Calédonie (archives 1970, îles)  hibis


Haie de cactus ; on prend ce dont on dispose. Mexique. hibis

 

 

Un bien précieux dans la caillasse, en bord de de mer. On peut rêver..    

hibis

  
On déroule le nouveau gazon aux chutes de Niagara. Une technique qui n'est arrivée que plus tard chez nous hibis

Plein la poire.

Les hommes verts existent, j'en ai vu ! Tout tout est vert ici, le sol, la machine et le machiniste : on dirait qu'une purée d'épinard recouvre tout ; et encore, on ne voit pas les projections, c'était incroyable.  Ile de Ré.  hibis


 hibis

Le basalte est la roche volcanique par excellence, que l'on retrouve en Polynésie, et qui donne parfois des plages de sable .. noir, comme à Tahiti.
Le basalte apparaît aussi sous forme de grands cristaux, comme l'étrange chaussée des géants, en Irlande.

Voici ceux du massif Central, utilisés pour faire des murets !  la section est ici pentagonale (cinq faces), Personne n'en parle, à vous de les voir.
J'ai trouvé des blocs semblables en Bretagne, coupés, dans les renforcements de bords de côte le long de plages.

 Ce bloc isolé semble en avoir 6, mais ce n'est pas sûr.

 Collines chocolat. On ne s'explique pas comment ils ont pu prendre une telle forme.

Ils pourraient faire penser à des tumulus mortuaires.

magasine.

 Rochers de corail mort ou roche usée par le temps ?


Le site historique le plus grandiose de France, à ne pas manquer. Les Beaux de Provence
 hibis

 

Massif et Majestueux. On pourrait croire au nouvel auditorium polyvalent d'un architecte très connu. En forme de double conque.  On ne peut plus naturel d'aspect. Architecte, "la nature".

Impressionnant, on se sent tout petit à côté de ces énormes blocs, Bretagne du nord, vers les granits roses..

 hibis

 


suite possible c'est le pied, la tête aussi, et plus

hibis Curiosité                   retour au début de page