Groupe "hibis" et ses trois sites

accès au sommaire de: sommaire pour le site "Curiosité, Drôles de choses"Curiosités, de Drôles de choses, Physique, Tribune libre..

fin     hibis, seulement la réalité.     email       mise à jour           

Cette page:   Architecture, Arts -  couleurs
English

pages regroupées

Portes, fontaines, balcons, campaniles.. Maisons et façades.. Contrastes et défis architecturaux, minimal, naturel..   Couleurs  Décors urbains, peintures murales, ronds-points.. Arts et trésors antiques  Architecture et arts religieux  Habitats anciens et rustiques. Architectures, matériaux, ouvrages d'arts, techniques

 

Peintures étrusques ; les premières peintures apparaissent au VIIe siècle av. J.C. Une large palette de piments était connue : le blanc (la chaux), le noir (le charbon), le bleu (le lapis-lazuli), le jaune (l'ocre), le rouge (l'oxyde de fer), le vert (l'oxyde de cuivre).

De nos jours, les couleurs sont bien souvent obtenues synthétiquement, la plupart provenant des dérivés pétroliers, carbures aromatiques, tels que le benzène, l'anthracène... Teintes alimentaires : elles sont imposées pour tout ce qui touche l'alimentation, y compris, selon un fournisseur, le vernis d'un manche de couteau ! je suppose que ce sont des teintes essentiellement végétales mais sans plus. Par exemple, les pâtes noires italiennes sont imprégnées du noir de seiche ou poulpe que l'animal rejette pour se dissimuler.

Bien souvent, tout était recouvert et peut l'être encore, par des peintures sur stuc, des mosaïques, des dorures à la feuille ou peintes, Aucune surface n'était laissée nue ! Il en était de même du mobilier, chaises et fauteuils inclus.

Couleurs oubliées. Elles n'existent pratiquement plus à l'extérieur des constructions antiques.
Notez aussi le visage d'Hathor (déesse-vache) complètement martelé : oui,  les symboles du Pharaon précédent étaient cassés ou martelés sans pitié. Combien de corps et surtout de visages ont-ils été ainsi mutilés. en Egypte, on marche aussi sur des dalles retournées qui sont merveilleux blocs sculptés dessous. Voir aussi page 5.0.

Les façades et intérieurs des édifices anciens étaient peints, des Sumériens peut-être, aux Crétois, Grecs et Egyptiens, sans oublier les précolombiens. Il n'en reste parfois rien.  Quelques reconstitutions osées à partir des traces retrouvées, font merveille. et les ouvrages qui les reprennent sont un ravissement. Les artistes dessinateurs partis avec Napoléon, sont revenus avec des croquis superbes de précision et de finesse, montrant l'état les temples à l'époque. Leur enfouissement les avait préservés des attaques du temps et des hommes et la peinture y était encore présente partiellement; la disparition progressive se poursuit et même s'accélère en milieu non préservé.

L'auriez vous cru ?

Couleurs oubliées

Tout ou presque était peint ! Dont les palais antiques, intérieurs et extérieurs. Des articles sont parus (mi 2002) pour montrer des illuminations recolorant partiellement la cathédrale d'Amiens; ces projections datent de 1999. Le tourisme et la technologie font enfin triompher la réalité!  Plafonds, poutres, mobilier, parfois les statues.. bien des  surfaces étaient ainsi décorées de couleurs vives.

 Ce n'est plus un secret depuis que les spectacles de reconstitution par projecteurs se sont emparés de l'histoire retrouvée.
A gauche, Notre dame de Paris virtuellement restaurée, selon les fragments de peinture retrouvés lors de l'entretien. Hélas, il en a été beaucoup perdu, avec le temps et avec le nettoyage. Il est probable qu'on les réinvente un peu, mais bon.
Couleurs ou pas, j'ai connu des avis partagés sur le nettoyage des cathédrales et monuments publics. Certains puristes prétendaient que
"la poussière donne du relief". Ces belles œuvres n'ont pas été livrées avec leur crasse !  En Italie, au cimetière de Gênes, d'admirables statues étaient noires de crasse. Dommage. Cependant, les nettoyages vigoureux de bâtiments (sous Malraux, en France) ont causé des dégâts irrémédiables, et fragilisé la matière. Ne chargeons personne, on sait désormais nettoyer avec plus de discernement, ce qui met aussi parfois à jour de couleurs inattendues.
Si vous l'osez, vous retrouverez peut-être aussi des couleurs (à restaurer) sous plusieurs couches de peinture. J'ai redécouvert une vielle pendule comtoise qui cachait ses motifs et ses couleurs sous des couches de vernis et de doré. Les anciens coloraient tout.

 Même à Venise ! J'ai appris depuis qu'il en avait été de même pour les palais de Venise, dont les façades aujourd'hui enduites et unies, mis à part quelques mosaïque, avaient été décorées par les peintres célèbres de l'époque, dont Le Tintoret.

Arc-en-ciel. Il est traditionnellement composé de sept couleurs: violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange et rouge. Ces couleurs réalistes n'ont été toutefois dénombrées que pour complaire au chiffre biblique sept, illustrant la formation de la terre et l'apparition de l'homme, chiffre omniprésent qui définit aussi le durée de la semaine (italien la settimana, sept jours), bien que nous puissions pratiquer la semaine de cinq jours !

Les couleurs des céramistes demeurent surprenantes sinon secrètes. Il faut voir les couleurs appliquées au pinceau à froid et leur devenir après cuisson. Du beige fade peur devenir bleu intense !   le résultat dépend du produit, mais surtout du contrôle de la température. Le bleu "égyptien" reste unique, mais il y a aussi des verts "inca" et bien d'autres couleurs ou patines qui demeurent inégalées. On pratique des tests au CNRS, dont voici un échantillon de couleur bleutée obtenue "au four", ou encore l'étude sur la patine de ce superbe vase de Bagdad
 


Couleurs et signification. Les drapeaux utilisent souvent des couleurs emblématiques ; le blanc :  emblématique [France : Henry IV, cheval, panache..], pureté, droiture, dignité, liberté [Russie-Corée du nord], paix [Costa Rica], unité [Côte d'Ivoire], révolution [Egypte], neige, liberté [Russie], nuages - le bleu : [France : cape de St Martin] ciel, mer, rivière, espace, espoir, amour de la paix -Corée du nord-, la Vierge [Russie] - le rouge ; France [oriflamme de St Denis], sang versé, révolution, bravoure [Bolivie), sacrifice, la vie [surtout Chine], le peuple, communisme, serres et bec de l'aigle [Allemagne], soleil, feu [Liechtenstein], peuple [Namibie], dignité impériale de tradition byzantine [Russie], le vert (espoir, confiance en la prospérité, nature, végétation, prairies, agriculture, forêt, l'islam, le noir le passé, l'aigle [Allemagne], le peuple africain -  le jaune : (champs, moisson, blé, sable, soleil, richesses minérales, monarchie [bouddhiste], espoir, égalité [Éthiopie] -  l'or : moissons, champs -  l'orange : bouddhisme, savane. Voilà quelques exemples significatifs. Il y a d'autres interprétations telles que l'union de pays ou d'ethnies, la religion, le rappel d'anciens drapeaux princiers ou royaux etc.

Provence, Luberon. Les ocres du Roussillon, largement utilisés autrefois. hibis

Le village Provençal  touristique, surchargé n'a rien à voir avec le passé.

Les couleurs originelles du midi de la France, pouvaient paraître vives, comparées aux conventionnels grèges, mais n'étaient pas agressives. D'origine naturelle, elles sont encore parfois ces camaïeux d'ocres, de brun-orangé, de verts-amande, de bleus et roses mauves, presque pâles.

Charme du façonnage ancien à la chaux, avec des variations de teintes naturelles. Les peintures donnent une teinte uniforme, sans vie.    hibis

Pèlerinage : Les croyants ayant effectué le pèlerinage à la Mecque couvrent leur habitation de motifs peints aux couleurs vives relatant leur aventure et leur bonheur ! (vu en Egypte, hélas non photographié).

Bayonne. Observez les fenêtres en voûte, au premier étage à droite.

hibis

Norvège, Stavanger .Ses maisons sont célèbres, en couleur ou en blanc.

 

Stavanger.
Maisons du port du port de pêche, tout en blanc, ça mérite. hibis

Allemagne du nord

Audacieux pour l'époque (17/18me siècle), mais parce que la chaux devenait infâme sous la pluie. Aussi en  rouge, vert, orange.   hibis

Perception des couleurs  Les couleurs sont des rayonnements lumineux de différentes fréquences qui font partie de la grande famille des ondes électromagnétiques. La bande des rayonnements visibles n'en constitue qu'une infime partie. Les couleurs sont soit émises directement (soleil, lampe classique, diode..), soit réfléchies par une substance susceptible d'en modifier la teinte. On a bien du mal à saisir cette réalité scientifique; mais enfin, nous l'admettons. Pour preuve, on admet bien leurs possibles effets sur nous: allégresse, tristesse, calme, excitation, bonheur..

Evolution de la perception des couleurs. En France au moyen âge, les couleurs rouge et bleu juxtaposées, pourtant complémentaires et gênantes étaient considérées comme douces alors que le jaune et orange étaient agressives. Le bleu a été un temps celui de la gauche et le rose, celui des homosexuels (sous Hitler, portaient un triangle rose). Le blanc d'Henry IV a été repris à sa suite, mais la monarchie n'a plus souhaité en rappeler l'origine (protestants), bien qu'Henry IV se soit finalement converti. On observe aussi que dans le passé, les peintures ou teintures  pouvaient être vives sinon crues (sièges, meubles, cathédrales, tissus...).

Mexique (revue disparue)
Coloré Mexique, un vrai spectacle !
Publicité murale, Tulé, Mexique. hibis

 les sols. Baissez aussi les yeux ! Les sols peuvent être  remarquables. J'en ai vu de superbes,  ignorés des visiteurs. Les palais italiens, ci-contre à Venise, en ont de très raffinés.

 

Moins raffinés mais originaux, les carreaux d'une pièce du palais des Papes, à Avignon (signalés dans la visite).

Trois couleurs de base sont suffisantes pour reproduire toutes les couleurs; Les écrans de PC et télé, n'émettent plutôt que du vert, bleu et rouge, nettement visibles à la loupe, tandis qu'une imprimante utilisera plutôt du cyan, magenta et jaune). voir aussi décoration (composition et effet des couleurs - claires ou foncées - sur un volume (pièce), reflets d'une couleur, et bien plus.

Les trois couleurs de base mélangées donnent du blanc, ce que l'on vérifie aussi en faisant tourner un disque qui les comporte. Par contre, le noir n'est pas une couleur mais une totale absence de couleurs et disons le, de lumière ! pas pour un peintre, naturellement, ni une imprimante.


   
L'étonnement est total, est-ce vrai ?

Ces montagnes de Chine du Zhangye sont bien réelle et selon la revue qui les a révélées, sans aucune transformation. On connaît bien en France les ocres du  Roussillon et leurs variations du presque blanc au presque rouge, mais là, il y a des veines bleues et vertes, des bordeaux..  

 

    

L'inde est particulièrement riche en couleurs.    hibis André M.

              


Proches du visible, ces mêmes rayonnements électromagnétiques deviennent des infrarouges pour leurs fréquences plus basses (de longueur d'onde plus longue), dont ceux qui ont la propriété de nous chauffer au soleil, et les ultraviolets (UV) pour leurs fréquences plus élevées (de longueur d'onde plus courte). Nous les connaissons alors pour leurs effets sur la peau et la vue. La tendance est d'utiliser les rayonnements de fréquence très élevée, à commencer par les ondes courtes de transmission radio, jusqu'à celles des fours à micro-ondes et bandes WI-FI, téléphonie cellulaire GSM, UMTS, 3G, 4G.. (nos téléphones portables et Internet mobile). Vers les plus basses fréquences se situent celles émises par un courant électrique alternatif (50 périodes/sec), ou encore des ondes radio spéciales, et vers les plus hautes, on atteint les mystérieux rayonnements cosmiques. Les rayons X se situent après les UV.


 Comment obtenons nous les couleurs ?  
Grimage de fête pour ce Papou.
On pourrait dire que tout ce qui tache teint, et comme presque tout tâche.. l'herbe, le café, la terre, les fruits, les baies..  La nature nous dispense généreusement les couleurs avec les minéraux, les végétaux, les fruits , les animaux (couleurs organiques). Au départ, on prend ce qu'il y a à portée de la main, répandu et peu coûteux, comme le sang de bœuf pour la couleur rouge basque, ou la lie de vin pour les murs des vignerons bordelais. Toujours pour les murs, ce sont la chaux et les sables qui ont donné ces couleurs irrégulières qu'on retrouve sous l'appellation "murs d'autrefois".

Pour le blanc, la craie, la chaux, le blanc de zinc (on connaît les pommades blanches au zinc) ; pour le noir, le noir de fumée ou la suie. Citons (Larousse) les oxydes de fer (ocres) dont les latérites et les sables compactés du Roussillon, les pigments bleus cobalt, bistre de manganèse, jaune de chrome ou de cadmium, rouge minium de plomb (chromate de plomb), verts de plomb, de zinc et oxyde de chrome, le bleu de Prusse (ferrocyanure de potassium), les violets d'aluminium. Pour le monde animal, le coquillage murex a longtemps fourni le pourpre des cardinaux, la cochenille le rouge orangé (couramment utilisée au Mexique). Un fruit rond de la taille d'une balle de ping-pong donne, en l'ouvrant, du rouge, pour les lèvres ou le front des indiennes. Il y a aussi un arbre "le sang du dragon", en Jordanie, mais aussi sur le pourtour méditerranéen, dont la sève fournissait le rouge. Les chinois utilisent le thé pour donner de la patine. C'est utilisé pour le cannage des chaises. C'est dire que les broyages, les décoctions de toutes sortes n'ont pas manqué avant l'avènement des colorants chimiques.

Il existe un jardin de plantes teinturiales à Lauris (bas Luberon). Prendre un plan et se garer au mieux car on peut être "baladé" sans fin avant de descendre dans un petit jardin situé au pied des hauteurs de La ville. C'était fermé. Je ne sais pas si ça vaut la peine mais c'est original.

Selon les supports (qualités d'absorption, affinité avec le colorant), les couleurs doivent être "fixées". Les peintres utilisaient les huiles, des colles végétales ou animales, le blanc ou le jaune d'oeuf, bref, tout ce qui colle. A chacun son secret. Au Maroc, dans les célèbres teintureries à ciel ouvert, on utilise encore la fiente de pigeon !  ça tient bien aussi sur les carrosseries de voitures..  voir aussi décoration (effet des couleurs claires ou foncé sur les dimensions apparentes, reflets d'une couleur sur une autre, chaudes  ou froides, mates, brillantes etc).


 suite (peintures murales, arts urbains et équipements)

architec 4.0 (couleurs) - architec 4.2 (peintures murales, arts urbains et équipements) - architec 4.3 (décors urbains, peintures murales, ronds-points..)
 

Tribune libre
Ecologie (la boule à zéro, gaz à effet de serre - les énergies ; produits chimiques et biologiques; pollution  - vert pas nature, réchauffement climatique, CO2, protection de notre nourriture, écologie commerciale et industrielle. 
Qualité allemande, qualité française (constat personnel vie courante)

 Economie  (fondement, fragilité,  complexité, équilibre et dérives de l'économie ; équilibre et déstabilisation ; mainmise financière - protection libérale. L'économie peut-elle être raisonnée ?)

Faits et méfaits  (tribune libre sur la société et nos institutions, colonisation, guerres d'Afrique)
Editorial


 

sommaire du site "curiosité, drôles de choses"hibis Curiosité,de Drôles de choses,Physique,Tribune libre  sommaire
 
sommaire du site "idées perso, vie pratique"hibis Idées perso vie pratique  Cuisine (lieu) et ailleurs - Electroménager - Hygiène, bien être - Idées déco plus - Idées fêtes et plaisir - Protection, sécurité, incendie - Bricolage (collage, peinture, réparations, électricité) - Jardin - Bâtiment - Audio-vidéo, PC - Déplacements - Voiture - Animaux - Anglais-français.
 

sommaire du site "iles et lagons, Océanie française"

hibiscustour Iles et lagons: Océanie française - Nouvelle Calédonie - Polynésie - Lagons - Vie du lagon