hibis  "trois sites"



hibis, rien que
la réalité

hibis    Curiosité diverse..  
  •  sommaire par thème
    •  habitat, arts, ouvrages façades et maisons - fontaines, campaniles, cadrans, peintures murales.. - immeubles, tours, habitats divers -
      constructions anciennes, antiques, objets d'art - édifices religieux et religions
      techniques et matériaux, évolution - ouvrages d'arts, gigantisme
    •  c'est drôle (ou pas) ville et nature, plaques et affichettes, commerce, humains, animaux, la bouffe, véhicules, arts, objets, usages et croyances.
    •  sciences et techniques phénomènes de base, pièges et surprises. unités, forces et composition, énergie, masse, vitese - pression (solides, liquides, gaz), dynamique, température..
    •  physique de la vie (approche) les minuscules qui font des géants, un milieu si complexe, étonnant de créativité - notre naissance.. - physique de l'univers, une interrogation ?
    •  électricité piles et batteries, éclairage, courant électrique (compréhension), (électro)magnétisme, gigantisme - électrostatique - dangers..
    •  sociétéécologie, économie, qualité française et allemande, faits et méfaits..
    •  éditorial le billet du jour..
  • sommaire global

email         mise à jour/rubriques du site   

pages
ou,    sommaire global"

English

Cette page:  Architecture, Arts - défis architecturaux..

Art ultra-moderne d'avant-garde ? Barcelone, de l'architecte Catalan Gaudi (1852-1926); qui a aussi commencé "La Sagrada Falmilia", cette étrange cathédrale en cours à Barcelone. voir cathédrales, églises

Gaudi rêvait sans doute d'une autre humanité, plus collective, moins ennuyeuse, plus juste peut-être. tout est courbes et vagues, un peu Alice au pays des merveilles aussi.

Ses espaces publics et bancs bariolés feront le bonheur des touristes pour toujours. En France, "Le Corbusier" rêvait avec sa "maison radieuse", (Marseille). Ses appartements à deux baies vitrées opposées et loggia (éclairage est-ouest), s'arrachent aujourd'hui par les inconditionnels d'un certain mode de vie. Ce qui est appelé aussi "la maison du fada", désigne un immeuble communautaire de 9 étages (137 m), avec école maternelle, téléphone interne (gratuit à l'origine), et l'on prévoyait davantage encore. Bien plus qu'un rêve.

L'art en spirale : ce gros escargot est le complexe de Disney hall, à Los Angeles (Vocable, janv 2004) ; une réponse à l'audace des musées privés Guggenheim ?

Regardez le de jour sous un autre angle, ça vaut la peine (coiffe de Carmélite).

Tordant !

L'inspiration est-elle venue des architectes catalans ?
(Espagne nord-ouest, Rioja, région des vins et hôtels gastronomiques). Et dire que notre Le Corbusier était appelé "le fada".  ! Comment dénommer ces nouveaux fantaisistes là ? j'ai un nom, "les tordus".

France La Grande Motte.  
hibis

"La Grande Motte" a surgit des sables par la décision de l'état afin de développer une côte déserte.

hibis


hibis
Style Précolombien pour ces immeubles d'avant-garde (La Grande Motte).

Une dune nommée "point zéro" a été le point de départ. Architecte maître d'oeuvre : Balladur.


L'immeuble-tour (clic!) le plus remarquable, est l'Aztec" avec sa cheminée en tête d'oiseau ?  on retrouve sa fidèle copie .. à Dubaï !
Biarritz (médaillon d'église)

hibis
Biarritz ; "plus compliqué, tu meurs" !

hibis

On fait aussi bien dans le moderne ! (La Grande Motte). hibis

Et que penser du Centre culturel de Beaubourg (Paris). hibis

De nouvelles techniques ont été développées pour rendre le béton plus résistant encore ; parmi celles-ci, le vibrage lui apporte une meilleure cohésion et le densifie. Le ferraillage le renforce à la flexion et le rend nettement moins cassant. Enfin, ce ferraillage peut lui-même être incorporé sous une très forte traction (ex : pylônes), appliquée aux tiges d'acier, et qui est relâchée quand le béton est pris, le contraignant ainsi à la compression (on l'appelle béton précontraint).

La construction moderne utilise aussi les poutrelles métalliques soudées ; poutrelles et béton actuel sont à la base des tours qui entrent en compétition dans le monde entier pour leur hauteur. Verre et cloisons légères complètent l'habillage extérieur et intérieur.

Les murs ne soutiennent donc plus les étages et ne sont plus "porteurs" comme l'étaient ceux des premiers buildings pyramidaux de New-York, écrasés par le poids de murs presque aveugles dans le bas.

D'énormes structures d'acier et de béton, agissant en qualité de colonnes et poutres, souvent creuses pour recevoir les installations techniques, soutiennent maintenant des plateaux de béton sur lesquels sont littéralement accrochés les façades (verre et panneaux).

A côté des élévations folles des tours, ces techniques ont également permis un travail "à l'horizontale" pour couvrir de grandes surfaces de "voile de béton", comme pour le Parc des Expositions de la Défense (Paris).

Encore que le bois multicouches soit entré en concurrence, collé et boulonné, ainsi que plus récemment la toile. Assez curieusement, l'élégance et la légèreté de la toile, sous la forme de tente ou de voile, est redécouverte par les architectes qui couvrent désormais de petits passages ou d'immenses surfaces de toiles fortement tendues par des câbles d'acier que soutiennent des pylônes.

Une nouvelle technologie, inspirée des structures gonflables, a créé la poutre gonflable. Il s'agit d'un câble d'acier fixé en hélice (torsade) autour d'un cylindre en plastique gonflable, qui assure la rigidité de la spirale d'acier, remplaçant le système de poutrelles intermédiaires entrecroisées qui seraient normalement nécessaires. Ce système, à faible perte de gaz, permet d'imaginer les formes à volonté.

Chine. Voies aériennes et poutrelles de béton armé et précontraint. (Shanghai).

photos de Presse (revue GEO).


Shanghai ; immeubles "en rayon de ruche". Une réhabilitation est entreprise, mais devant l'énormité de la tâche, des immeubles de 14 étages ont été livrés...sans ascenseur, et les ventilations oubliées font que les habitants découpent ou même déposent des pans vitrés entier !  Magazine.

Immeubles à Hongkong ; dans un habitat concentrationnaire, dont il est difficile de se faire une idée si on ne l'a pas vu, les habitants de cet immeuble doivent se sentir privilégiés : un terrain de basket leur est réservé au ... septième étage. Magazine.

En Chine, quand il y a de la place. Visage de la réussite des cadres qui peuvent s'offrir ces belles maisons.

Un rien monotone. Question : quand on est chez soi, est-ce pareil que chez les autres ?


Magazine.

suite (records, extravagance..)



hibis Curiosité                   retour au début de page